C’est notre tournée! Défi n°1: remplacer les moments « alcool » par d’autres plaisirs

Pourquoi buvez-vous au juste...
Nicolas Balmet

Parce que, oui, que ce soit à l’heure de l’apéro, au dîner ou devant la télé, l’alcool doit rester un plaisir, on ne vous apprend pas grand-chose. Et pour beaucoup de gens, ce plaisir est même devenu une habitude. Un réflexe machinal pour faire la transition entre la journée de boulot et la soirée passée à la maison. Un truc bienfaisant qu’on s’autorise « parce qu’on l’a bien mérité ». Et le télé-travail n’y a rien changé.

Tout au long de la Tournée Minérale, ces petits plaisirs sont donc mis de côté. Certains en profiteront pour s’adonner à une introspection sur leurs (éventuels) excès. D’autres vont trouver ça tellement facile qu’ils auront envie de repartir pour un mois. Mais la plupart des gens vont surtout se dire « C’est sympa, mais il me manque quand même un peu, ce petit moment de détente et de légèreté ». Comment le remplacer ? C’est notre défi n°1, et on vous livre ici quelques pistes qui, comme toutes celles que l’on vous donnera durant un mois, sont à prendre ou à laisser…

  • A l’heure traditionnel de l’apéro, allez donc vous offrir une petite promenade au grand air, même 10 minutes. Après une journée de boulot et/ou avant de manger, vous verrez que ça apaise… et même que ça ouvre l’appétit (au contraire de la bière, soit dit en passant).
  • Au dîner, si le petit verre de blanc ou de rouge vous manque, notez bien ceci : les pros de la nutrition conseillent de toutes façons de ne jamais boire (même de l’eau ! ) durant le repas, mais d’attendre une demi-heure après la dernière bouchée. C’est mieux pour la digestion.
  • Prenez un bain en guise de parenthèse. Tout seul, avec quelques bougies, loin des bruits habituels de la maison.
  • Ecoutez un morceau de musique en poussant le volume le plus fort possible (entendez : que les enfants ne s’effraient pas). Un truc qui bouge, qui swingue, qui dépote et, surtout, qui défoule un bon coup.
  • Prenez le temps de cuisiner un plat qui va vous prendre plus de temps que d’habitude, mais pour lequel vous ouvrirez tous vos pots à épices et (re)découvrirez des arômes que vous aviez sûrement oubliés.
  • Discutez avec vos amis Facebook ou WhatsApp. Ces amis que vous n’avez plus trop le droit de voir en ce moment, mais qui ont aussi décidé de faire la Tournée Minérale, au point que vous avez créé un groupe de discussion avec eux.
  • Testez les boisons estampillées « sans alcool ». Promis, y en a des bonnes. Ok, côté vins, on n’est pas très fans. Mais côté bières, par exemple, la marque Affligem propose une version 0% très réussie (c’est notre journaliste Mathieu qui le dit, et il les a – presque – toutes essayées).
  • Passez du temps avec vos gosses, juste un peu plus que d’habitude.
  • … Et avec la personne qui partage votre vie, parce que c’est ça, le plus grand plaisir du quotidien (oui, cette Tournée Minérale nous rend philosophes, on ne sait pas trop pourquoi).

Sur ce, bon courage !

#1 • Identifiez les moments délicats et remplacez vos habitudes

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

TO BE CONTINUED… : Rendez-vous demain pour la suite du challenge

Est-ce tenable ? Où est-ce que ça coince? Et est-ce que ça marche surtout, se sent-on mieux après tout ça ? Tous les vendredis, Nicolas Balmet nous fait le compte-rendu de sa semaine passée à suivre tous les conseils prodigués par Sarah, sa collègue ès bien-être et yoga.

C’est notre tournée!: 28 jours pour se sentir mieux (même si on est une feignasse)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content