Le tapotement, la technique qui efface l’anxiété (et les rides)

Le tapotement pour atténuer l'anxiété DR Weekend Canva
Kathleen Wuyard
Kathleen Wuyard Journaliste

Et tu tapes, tapes, tapes, c’est ta façon… De t’apaiser? Les réseaux sociaux changent de refrain et serinent les bienfaits du tapotement, une technique ancestrale louée comme le nouveau remède miracle anti-anxiété.

À l’écran les doigts frêles de celle qui est désormais l’ex-CEO d’Elite Worldwite papillonnent sur son visage, effleurant à peine ses orbites de petits mouvements saccadés tandis qu’elle se répète comme un mantra que tout va bien se passer.
En plein prémices d’un divorce acrimonieux, Julia Haart, héroïne de la série documentaire My Unorthodox Life, a été capturée par les caméras de Netflix en pleine séance de tapotement. Et l’ancienne membre d’une communauté juive orthodoxe devenue entrepreneuse puis star de la téléréalité n’est pas la seule à avoir succombé aux bienfaits de cette technique tirée de l’acupuncture et connue d’ailleurs, jusqu’à son revirement tendance, sous le nom d’acupression.

Mais qui dit nouvelle marotte des générations Millenial et suivantes, dit aussi nouvelle appellation, et il s’agit donc désormais de parler de tapotement, ou à la rigueur, de tapping, pour décrire une méthode à laquelle nombre de vidéos enthousiastes sont dédiées sur TikTok.

Le principe? Simuler les points d’acupression présents sur le visage en les tapotant à deux mains, ce qui créerait des signaux d’activation (ou de désactivation, c’est selon) sur les zones du cerveau responsables des sentiments dont on veut se défaire.
En l’occurence, l’amygdale, qui gère nos niveaux de stress, mais aussi l’hippocampe, où sont stockées les informations. D’après une étude réalisée par une équipe de psychologues australiens en 2020, la méthode, connue dans le milieu sous le nom d’Emotional Freedom Technique (EFT) permettrait ainsi de réduire de 43% le taux de cortisol, alias « l’hormone du stress », en une heure de tapotements. Et si vous ne disposez pas d’autant de temps, ni de l’envie vous adonner pendant une période soutenue à la pratique dans l’open space, sachez que dès quelques minutes déjà, les effets se feraient ressentir.

D’après les experts, le tapotement permettrait de réguler le stress, donc, mais aussi l’anxiété, les fringales, voire même, les phobies. Tout ça, juste au bout des doigts?

Le tapotement pour les nuls

Avant d’en juger par vous-mêmes, il s’agit d’abord de localiser les endroits où tapoter. En l’occurence, les points d’acupression du visage, qui sont répartis en plusieurs zones: sous la paupière inférieure, dans le creux de la pommette, sur l’arcade sourcilière, au niveau de la ride du lion et de l’arc de cupidon.

Une fois les endroits bien en tête, il est recommandé d’énoncer à voix haute (mais pas forcément tout haut, si la situation ne vous le permet pas, cela peut aussi être tout bas) la raison de votre malaise, afin de vous en libérer.

Enfin, tapotez délicatement les différents points de pression tout en respirant profondément et en conjurant des pensées agréables. Si, passées ces quelques minutes d’EFT, votre niveau de stress ne vous semble que peu ou pas avoir bougé, réitérez la manœuvre jusqu’à ce que l’apaisement se fasse ressentir.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Une méthode sans dangers?

Reconvertie en experte de l’EFT après une carrière à succès dans le domaine de l’IT, Tamara Donn met en garde contre l’envie d’y voir un remède miracle, précisant que si la technique a des effets prouvés sur la diminution du stress, elle est moins efficace en cas de compulsions ou de comportements obsessionnels. Dans ces cas de figure, elle recommande d’ailleurs de s’initier au tapotement uniquement en présence d’un professionnel prêt à dispenser des conseils spécifiques à la problématique.

Du reste, et quoi qu’en disent les nombreuses vidéos postées sur les réseaux, il ne faut pas s’attendre à un résultat incroyable dès la première fois, Tamara comparant le tapotement à la pratique du piano, les deux instruments nécessitant de nombreuses heures de pratique avant de pouvoir en jouer correctement.

Tout bon, tout beau?

Et une fois la technique bien en main, il n’y a pas que sur l’anxiété que le tapotement du visage aurait des effets. Les adeptes du yoga du visage en pratiquent une variante et assurent que cette technique de relaxation faciale, en contribuant au drainage lymphatique et à une meilleure circulation sanguine, permettrait non seulement de donner à la peau un aspect lumineux mais aussi de prévenir l’apparition des rides.

Trop beau pour être vrai? La méthode séduit en tout cas l’univers de l’esthétique, des marques telles que Braun ayant développé des appareils répliquant les mouvements manuels mais à un rythme beaucoup plus soutenu de 25 tapotements par seconde, promettant de « revitaliser la peau ». Rituals assure pour sa part que cette technique de massage, pratiquée de préférence avec sa gamme Ritual of Namasté, permet de lutter contre les rides tout en se libérant de son stress et améliorerait le sommeil, réduirait les tensions et retarderait le vieillissement, rien que ça. Et tu tapes, tapes, tapes, c’est ta façon de t’aimer.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content