Fermeture définitive de la piscine de Jodoigne, après 57 ans d’existence

La Ville de Jodoigne a annoncé lundi, dans un communiqué, la fermeture définitive de la piscine, qui interviendra au 1er juillet après 57 ans de fonctionnement. Ce sont essentiellement les coûts de l’énergie qui ont motivé cette décision, le collège communal constatant que ni la Ville, ni l’Athénée royal de Jodoigne n’ont pu compter sur l’aide d’autres niveaux de pouvoir. L’ouverture d’une nouvelle piscine communale est prévue fin 2024.

Le collège communal de Jodoigne a pris cette décision de fermeture en constatant l’impossibilité de poursuivre l’activité, malgré les efforts entrepris par la Ville et l’Athénée pour trouver des solutions permettant d’absorber les coûts d’exploitation toujours plus importants.

« Les frais de chauffage des installations et plus globalement le coût de l’énergie est devenu hors de prix. Malgré l’aide financière que la Ville avait budgétisé, elle ne pouvait dépenser plus pour ce poste. Ni la Ville de Jodoigne ni l’Athénée n’ont pu compter sur l’aide d’autres niveaux de pouvoir. La piscine fermera donc ses portes au 1er juillet, définitivement, après 57 ans de bons et loyaux services. La vétusté du site, la difficulté de trouver du personnel pour la gérer au quotidien et le prix de l’énergie auront eu raison d’elle« , indique la Ville de Jodoigne.

Une rencontre est programmée avec le gestionnaire pour envisager des pistes de soutien aux clubs qui utilisent l’infrastructure et leur permettre de rester actifs jusqu’à l’ouverture de la nouvelle piscine communale, qui est prévue fin 2024. « Les autorités communales mettent également tout en œuvre pour trouver des alternatives afin de garantir un cours de natation aux écoles communales », indique encore la Ville de Jodoigne.

Partner Content