Bientôt moins de kayaks sur la Lesse

.

Le Conseil d’État a annulé un arrêté autorisant la location de kayaks sur la Lesse, pris par les ministres wallons de l’Environnement et de la Nature en 2017. Ceux-ci continuent toutefois de naviguer actuellement, relate mercredi L’Avenir.

La requête avait été introduite devant le Conseil d’État par une série d’associations dont les ASBL Natagora, Inter-Environnement Wallonie, les Naturalistes de la Haute Lesse, Maison de la pêche, Association pour la défense des sites et vallées du Namurois (ADSVN), ainsi que les SA Villatoile ou Hydrolesse. Celles-ci s’opposaient au gouvernement wallon et requéraient l’annulation de l’arrêté ministériel datant du 26 octobre 2017 par lequel les SPRL Dinant Tourisme et Pitance étaient autorisées à exploiter une activité de location de kayaks sur la Lesse (tronçons Houyet-Gendron, Gendron-Anseremme et Houyet-Anseremme). Au terme d’une longue procédure, le Conseil d’État a annulé cette autorisation. Dans sa décision, il relève notamment que rien ne permet de s’assurer que le nombre de mises à l’eau autorisé ne risque pas de porter préjudice à l’intégrité des sites Natura 2000 traversés par le parcours des kayaks.

Partner Content