Paris l’été: les bons plans et adresses de la journaliste Hélène Rocco

/ /

La capitale française est plus calme en été qu’on ne pourrait le croire. De nombreux Parisiens quittent la ville à ce moment-là et, en raison de l’accalmie, les prix des hôtels baissent également. La journaliste parisienne Hélène Rocco vient de sortir un guide sur sa ville. Elle nous donne ses adresses et conseils pour profiter de Paris en été.

Des guides de voyage qui ne sont pas des guides de voyage. C’est ainsi que l’on pourrait décrire la collection des Petit Atlas Hédonistes des Editions du Chêne : des livres de poche qui vous emmènent vers une destination à l’aide d’images pleine page. Beaucoup d’adresses et de conseils, sans toutefois submerger le lecteur d’infos. Le dernier-né de la série est consacré à Paris et a été écrit par Hélène Rocco et photographié par Sophia van den Hoek.

Les deux Parisiennes y vivent depuis des années, même si Sophia partage son temps entre la capitale française et Rotterdam. Notre premier conseil: suivez-les sur Instagram (@helenerocco et @parisunfolded), car ces deux-la connaissent la ville dans ses moindres recoins, et leurs images et conseils ont un tel flair parisien qu’on résiste difficilement à la tentation de réserver un billet de  Thalys.

Après ses études, Hélène s’est installée en 2015 à Paris, où elle est journaliste lifestyle. Elle a écrit pour les magazines Milk Décoration et Dim Dam Dom, entre autres, et est aujourd’hui rédactrice en chef du magazine de design en ligne Ideat.

De son côté, Sophia est une photographe dont les images de nourriture et de voyage sont sans doute conservées comme conseils de voyage par de nombreux adeptes. Lorsqu’elle partage quelque chose, on a directement envie d’y aller soi-même, de le goûter ou d’y être tout de suite. Elle travaille pour Harper’s Bazaar, Suitcase Magazine et Elle à table, entre autres, et compte également de nombreux restaurants parmi ses clients, si bien que si vous la suivez, vous savez immédiatement ce qui est tendance.

Nous avons eu la chance de déjeuner avec Hélène au restaurant Capitaine dans le Marais – délicieux bistrot sans chichis – et lui avons demandé en passant ses 15 meilleurs conseils pour un week-end d’été à Paris. « Paris est fantastique en été », explique-t-elle. « J’aimerais garder le secret, mais les hôtels sont souvent moins chers parce que la ville est sous le vent. Beaucoup de Parisiens quittent la ville, ce qui donne un second souffle à la capitale ».

Paris, petit atlas des hédonistes, 34,95 euros, éditeur mo’media.

Le Thalys vous emmène de Bruxelles-Midi à Paris Nord en 1h22. Prix à partir de 29 euros, thalys.com

Lire aussi: La mode et le sport, l’histoire d’un combo gagnant

Les conseils et bonnes adresses d’Hélène Rocco, autrice du guide Paris, petit atlas des hédonistes

L’Hôtel Rochechouart

« Cet hôtel situé au cœur de Montmartre dispose d’un bar et d’un restaurant sur le toit qui offrent une vue imprenable sur la ville. C’est l’une de mes terrasses préférées pour passer de longues soirées estivales ». On y voit les toits typiques de Paris et la basilique du Sacré-Cœur, et quand le soleil se couche, la ligne d’horizon devient entièrement rose.

hotelrochechouart.com

La Grande Mosquée de Paris

La mosquée de Paris n’est pas forcément très connue des touristes, mais pourtant elle est incontournable. « Dans la cour, l’été n’est jamais loin : colonnades, mosaïques et salon de thé entouré de citronniers et de grenadiers apportent une atmosphère exotique au cœur de Paris. Prix du billet d’entrée ? A peine trois euros.

Voir aussi: La grande mosquée de Paris, monument emblématique de la capitale

grandemosqueedeparis.fr

Le Clos Montmartre

« Peu de gens savent que la capitale française possède une culture du vin depuis l’époque gallo-romaine et que l’on peut encore y visiter plusieurs vignobles. » Le Clos Montmartre est niché dans les ruelles derrière le Sacré-Cœur et il s’en dégage une ambiance nostalgique et vintage qui sied parfaitement à Montmartre. Vous pouvez visiter le vignoble de la ville secrète et boire un verre si vous achetez un billet pour le Musée de Montmartre.

36 euros (comprenant l’entrée au musée, la visite du vignoble et la dégustation), museedemontmartre.fr

Canal Saint-Martin

Conseil de promenade : le canal Saint-Martin, long de 4,5 kilomètres. « Pour permettre aux bateaux de passer entre deux niveaux d’eau, ce canal comporte neuf écluses et deux ponts tournants. Les passerelles en fonte à très Amélie Poulain sont également de toute beauté. » Pour les grandes soifs, il y a la Paname Brewing Company, une microbrasserie artisanale avec terrasse flottante sur l’eau.

© DR

« Vous pouvez aussi acheter un apéritif sur le pouce : faites un saut à Tawlet, une épicerie libanaise où vous pouvez emporter des mezze en guise de pique-nique. Le propriétaire, Kamal Muzawak, est un food activiste, possédant des adresses similaires à Beyrouth. La scène culinaire contemporaine de Paris mélange des influences du monde entier et Tawlet en est un excellent exemple. »

panamebrewingcompany.com

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Le Canal de l’Ourcq

Canal de l'Ourcq
© DR

Si cela peut être autre chose qu’une balade en bateau sur la Seine : louez un bateau électrique sur le canal de l’Ourcq. « Vous n’avez pas besoin de permis bateau et en chemin vous passerez devant Paris sous son meilleur jour estival : le long des quais de ce canal, amis ou familles se retrouvent aux beaux jours pour pique-niquer ou jouer au Mölkky. »

marindeaudouce.fr

Maison Maison

« Un conseil pour un déjeuner sur la Seine : Maison Maison. La copropriétaire est Deborah Pham, également fondatrice du magazine indépendant Mint« . Assis au bord de l’eau, à deux pas du Louvre. Le chef est italien et les plats apportent une pincée de dolce vita à Paris.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

La maison de Balzac

« Des chaises longues avec vue sur la Tour Eiffel, vous en trouverez à la Maison de Balzac, un pavillon-musée entièrement dédié au célèbre romancier Honoré de Balzac. » C’est ici qu’il a écrit La Comédie Humaine et la maison avec son grand jardin se visite gratuitement comme ça.

47 rue Raynouard, www.maisondebalzac.paris.fr/

Plein Air

« Masami Charlotte Lavault est cultivatrice de fleurs. En 2017, elle a fondé Plein Air, la première pépinière florale de Paris : un terrain de 1 200 mètres carrés au cimetière de Belleville, dans le 20e arrondissement. C’est impressionnant ce qu’elle y a planté ». Elle y cultive plus de 250 variétés de fleurs, principalement pour des événements, sans insecticide ni engrais. La visite de Plein Air peut se faire avec un audioguide (5 €), un parcours que Lavault a conçu avec l’artiste sonore Antoine Bertin.

pleinair.paris

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Folderol

Vins et glaces, quelle combinaison ! « Chez Folderol, on vend des glaces et du vin, et contrairement aux glaciers classiques, ils sont aussi ouverts jusque tard dans la nuit. » Folderol est une glacier  branché, une tendance que l’on retrouve davantage dans le quartier gastronomique du Marais.

folderol.com

Les Buttes-Chaumont

Un parc urbain avec beaucoup de dénivelés et donc des vues impressionnantes sur Paris. Au milieu se trouve un pont imposant de 22 mètres de haut qui vous emmène sur une île. Le parc fait 25 hectares et on peut facilement y perdre la notion du temps, notamment grâce aux nombreux cafés à l’intérieur et autour du parc. « J’aime beaucoup Désirée, un café-fleuriste tenu par deux femmes. Vous y trouverez des fleurs de Masami Lavault (voir plus haut).

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

On y sert du bon café, des jus de fruits et, bien sûr, des gâteaux. Dans le parc lui-même, on recommande vivement Rosa Bonheur, un petit pavillon de café tout en verdure. »

Le Parc Monceau

« Une colonnade corinthienne, une rotonde et un grand bassin font de ce parc l’un des jardins les plus romantiques de la ville, où les Parisiens viennent ne rien faire aux beaux jours. » Ce poumon vert est entouré de luxueux hôtels particuliers et les rues avoisinantes portent des noms de peintres. Claude Monet y a d’ailleurs réalisé six de ses nombreux tableaux.

Le Jardin du Luxembourg

À la périphérie de Saint-Germain-des-Prés, le Jardin du Luxembourg rappelle les célèbres jardins de Boboli à Florence. « Depuis de nombreuses années, les enfants viennent ici en été pour jouer avec des voiliers miniatures sur un étang. La nostalgie est à son comble. Le parc comprend également une roseraie, des serres tropicales et même un élevage d’abeilles. Des chaises vertes sont disséminées un peu partout et le Jardin du Luxembourg accueille également des jeux d’échecs et de longue paume, l’ancêtre du tennis.

Olga

« Près de la Seine et de ses quais où les Parisiens aiment se retrouver, Olga est une bonne adresse pour un sandwich ou d’autres produits pour un pique-nique sur les quais. Cette boutique vend du fromage, du vin et les meilleurs sandwichs. Ils ont ouvert il y a peu dans le 12e arrondissement ». Quelques semaines après leur ouverture, ils ont fait l’objet d’un article dans le New York Times, et ainsi instantanément bombardé hotspot du moment.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Les bords de Marne

La Marne rejoint la Seine à quelques kilomètres à l’est de Paris. « Le long de la Marne, vous trouverez de nombreuses guinguettes à l’ancienne, comme Chez Gégène, qui font de la rivière un itinéraire idéal pour sortir de la ville à vélo.
Le conseil d’Hélène pour la location : Paris Bike Tour peut livrer un vélo à votre adresse. Et son conseil d’itinéraire : serpentez de Joinville-Le-Pont à Noisiel. Pour rentrer à Paris, vous pouvez prendre votre vélo dans le train à partir de la gare RER de Noisiel-Le-Luzard.

parisbiketour.net

Paris, Petit Atlas Hédonistes, Hélène Rocco, Sophie Van Den Hoek, Editions du Chêne

Lire aussi: Découvrir Paris par la marge: on a randonné sur le GR75

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content