Explorez la pyramide de Khéops grâce à la réalité virtuelle

Déambuler dans les entrailles de la pyramide de Khéops, longer le Nil sur une pirogue ou assister à l’embaumement d’un pharaon: grâce à la réalité virtuelle, l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris offre, à partir de mardi, une expédition immersive dans l’une des sept merveilles du monde.

Intitulée « L’horizon de Khéops », ce parcours inédit se tient jusqu’au 2 octobre. Durant 45 minutes, le visiteur est transporté dans l’Égypte d’il y a plus de 4.500 ans à travers l’un de ses plus importants joyaux.

« On est sur quelque chose qui est de l’ordre de l’avant-garde », a salué lundi le directeur de l’IMA, Jack Lang, louant une prouesse technique au « contenu scientifique très rigoureux ».

Édifié entre 2.590 et 2.565 avant JC, ce bâtiment en pierre haut de 146 mètres est à l’origine le plus volumineux jamais réalisé par l’homme. Construit pour abriter la dernière demeure du roi Khéops, il continue de fasciner les visiteurs du monde entier.

Équipé d’un casque et d’un sac à dos, le visiteur est immédiatement transporté dans un monde virtuel, qui paraît… très réel. Personnifié par un avatar, il pénètre d’abord au cœur de la pyramide avant de déambuler dans ses galeries. 

Cerise sur la gâteau ? La découverte de la chambre du roi mais aussi la vue spectaculaire, depuis le sommet de la pyramide, du plateau de Gizeh, reconstitué. 

Dans une ambiance proche des 1.001 nuits, le visiteur se déplace principalement via un tapis volant en pierre de taille.

Pour le guider, la déesse égyptienne Bastet (qui a la forme d’un chat géant) et « Mona », un guide touristique qui se charge de détailler les prouesses de la construction des pyramides, la signification des dieux … 

Au total, une cinquantaine de personnes peuvent participer en même temps à cette expérience immersive.

Une prouesse qui est le fruit de trois ans de travail conduit par la société Emissive, fleuron français en matière de réalité virtuelle (VR), qui a déjà été aux manettes du projet immersif sur la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Cette entreprise qui développe depuis 15 ans cette technologie proche du jeu vidéo entend mettre la VR au service de la culture. 

« Pour nous la vocation éducative est essentielle projet après projet », a souligné auprès de l’AFP son président et co-fondateur Emmanuel Guerriero.

Le coût de l’expérience est de 29 euros par personne, et de 24 euros par personne pour un groupe de quatre minimum.

Plus d’infos sur www.imarabe.org

Partner Content