Profiter, le mot d’ordre de ces trois lieux d’évasion

© SDP/Auberge Resorts Collection

Trois nouvelles adresses au calme plat.

1 – Retour aux sources

L’Hacienda AltaGracia, située dans le sud du Costa Rica, n’a ouvert ses portes qu’en novembre et a déjà rejoint la liste des cinquante meilleurs complexes hôteliers du monde… selon le magazine Condé Nast. Le domaine de ce petit refuge comprend cinquante casitas, une douzaine d’écuries, une forêt tropicale, une véritable plantation de café et une ferme biologique. L’établissement renferme également un centre wellness créé par la société new-yorkaise The Well, où les visiteurs peuvent profiter de nombreuses séances holistiques, allant des bains de gong aux cours de méditation.

Profiter, le mot d'ordre de ces trois lieux d'évasion
© SDP/Auberge Resorts Collection

Dès 1 089 euros la nuit. aubergeresorts.com/altagracia

2 – Vamos a la playa

« Cela va au-delà du bien-être, c’est presque une catharsis. » Si l’on en croit les personnes qui se cachent derrière l’écoresort de luxe Playa Viva, un séjour sur la plage mexicaine de Juluchuca vous fera renaître. Avec sa série de huttes en bambou flambant neuves surplombant la mer, l’établissement veut mettre l’accent sur le repos et le respect de soi. En cuisine, les ingrédients proviennent de fermes locales, et vous pourrez participer à des séances de yoga, réserver un massage, ou aider à relâcher des tortues en mer.

Vamos a la playa
Vamos a la playa© SDP/Kevin Steele

Dès 162 euros la nuit. playaviva.com

3 – La force de la réflexion

Alors que Phuket est surtout connue pour sa vie nocturne, le tout nouveau complexe Veya est un appel à la lenteur et au repos. Il se décrit comme un lieu où l’on apprend à se reconnecter avec soi-même, les autres et la nature. En proposant toutes sortes d’activités sportives mais aussi méditatives, et en servant une nourriture saine, l’établissement se concentre sur le bien-être sous toutes ses formes. La beauté des lieux est un avantage indéniable.

La force de la réflexion
La force de la réflexion© SDP/Veya Banyan Tree

Dès 327 euros la nuit. veya.banyantree.com

Partner Content