Quinze des plus belles petites villes de Croatie

Hvar
Maaike Schwering Journaliste Knack Weekend

De la plus petite ville du monde à une ville d’artistes ayant pour cadre un magnifique port naturel : voici quinze des plus belles villes et villages encore trop peu connus de Croatie.

Vukovar

Vukovar town square and architecture street view, Slavonija region of Croatia

Vukovar est situé à l’endroit où le Danube et la Vuka se rencontrent. C’est aussi l’un des symboles de l’indépendance croate et de son héroïsme. À l’automne 1991, la belle ville sera réduite en cendre après avoir résisté durant des mois. Bien qu’en grande partie reconstruite, les traces de la guerre sont encore visibles partout dans la ville, y compris dans le château d’eau.

Mars 1992, Vukovar en ruines, au moment de la guerre de Bosnie. (Francoise De Mulder/)

La colombe Vučedol, le centre-ville baroque, le célèbre château d’eau, le château d’Eltz… Vukovar n’est que splendeur et charme, et ce quelle que soit la saison.

Vrboska

Village Vrboska on the north coast of the island of Hvar in Dalmatia, Croatia.

Au bord d’un fjord étroit et sinueux, Vrboska est la plus petite ville de l’île de Hvar. Certes petite, elle n’en est pas moins le trésor de l’île. Fondée au 15e siècle, elle est souvent aussi appelée la « Petite Venise » en raison de ses nombreux petits ponts.

« Medieval structures line a canal in the town of Vrboska on the island of Hvar, Croatia. The canal leads to a bay and eventually into the Adriatic Sea. »

Il faut dire qu’avec ses nombreuses ruelles ou il est bon de se perdre, d’odorantes forêts de pins, de beaux bâtiments en pierre de style gothique, Renaissance et baroque et même d’une petite île au milieu de la ville, elle a tout d’un paysage de carte postale.

Stari Grad

Stari Grad se situe elle aussi sur l’île de Hvar et est la plus ancienne ville de Croatie. Certains historiens affirment même qu’il s’agit de la plus vieille ville de toute l’Europe. Coïncidence, Stari Grad signifie aussi vieille ville en croate. Née la même année qu’Aristote, la vieille ville est encore très vivante et charmante, combinant les vibrations mystiques de l’antiquité avec un authentique esprit méditerranéen.

Stari Grad on Hvar island panoramic view, Dalmatia, Croatia

Entre restaurants servant la cuisine locale, galeries, boutiques de souvenirs ou encore épiceries fines vendant des produits locaux biologiques ; le centre de la vieille ville grecque regorge de joyaux cachés. La Srinjo kola (rue centrale) est un peu le Montmartre de Stari Grad. En descendant cette rue, vous arrivez sur l’une des deux impressionnantes places que compte la ville. La première se trouve devant l’église paroissiale de Saint-Étienne et l’autre s’appelle Škor.

Stari Grad on Hvar island street, Dalmatia, Croatia

Pendant l’été, les deux places se transforment en scènes, où se déroulent de nombreux événements culturels et concerts. Ne soyez pas non plus surpris si vous entendez un chant à capella de tous les coins de la ville. Il s’agit de la chanson traditionnelle klapa pour laquelle Stari Grad est célèbre. Pour ne rien rater des concerts en plein air de chanteurs traditionnels de klapa et des danses dalmates, jetez un œil au programme culturel d’été de Stari Grad.

Hvar

Turquoise sea of Hvar island, franciscian monastery view in Dalmatia, Croatia

La ville de Hvar, sur l’île du même nom, est un mélange unique de nature méditerranéenne et d’un patrimoine culturel et historique riche et diversifié. L’île de Hvar est la plus longue, mais aussi la plus ensoleillée des îles croates.

Pjaca square church in Town of Hvar, Dalmatia, Croatia

Elle est couverte de pins et jouit d’un climat agréable. De nombreuses plages pittoresques, une mer cristalline, un soleil abondant, un riche patrimoine culturel et historique et le parfum de la lavande, des olives et du vin ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles l’île de Hvar est connue à travers l’Europe.

Trogir

Grâce à sa situation géographique, Trogir a toujours été un endroit où il fait bon vivre. Avec son port naturellement protégé, ses nombreuses sources d’eau potable, le sol fertile de l’arrière-pays et la pierre provenant des carrières locales, Trogir est habitée depuis plus de 3 600 ans. Cette ville méditerranéenne a attiré de nombreux grands artistes depuis l’époque des Grecs anciens. Certains des plus grands maîtres y ont vécu et créé certains de leurs plus beaux chefs-d’œuvre. Au fil des siècles, Trogir s’est enrichie de nombreux monuments historiques et culturels. L’UNESCO l’a inscrit sur la liste des sites protégés du patrimoine mondial en 1997.

Trogir old town panorama with Kamerlengo Castle in front.

Les rues pavées de Trogir ont conservé de nombreuses traces de cette émulation artistique : des entailles, des bosses, des tirets, des demi-lunes, des fleurs, des feuilles et des brindilles, des haches, des plans et des merles ont été habilement gravés dans les façades en pierre de la ville. Trogir est la ville qui compte le plus grand nombre de ces signes en pierre en Europe.

Chaque signe a sa propre signification. Les maîtres ont également gravé des jeux dans la pierre pour jouer pendant les pauses de construction.

Sibenik

Šibenik est une ville d’une beauté exceptionnelle. Elle est située dans un endroit à couper le souffle. Soit un port naturel, avec en face de lui l’archipel des Kornati.

Croatia, beautiful old city of Sibenik, panoramic view of the town center and cathedral of St James

Cet archipel compte plus de 130 îles inhabitées qui s’avancent comme des bosses dans l’eau bleue. Le fleuron de la ville est l’imposante cathédrale Renaissance de 1434. Dans le centre historique, une surprise vous attend à chaque coin de rue: ici une vieille église, là une place accueillante…

Skradin

À 15 kilomètres de Sibenik, Skradin est une ville méditerranéenne romantique avec ses rues pavées, ses escaliers et ses belles arches. La ville se trouve à l’entrée du parc national de Krka, dans une baie naturelle protégée. L’histoire de la ville remonte à deux siècles.

En raison de sa beauté, Skradin a été l’objet de convoitise de toutes sortes de conquérants. Cela a parfois eu des conséquences désastreuses, mais cela a aussi permis à la ville d’offrir un métissage unique de toutes sortes de cultures: Liburniens, Romains, Goths, Vénitiens et Turcs.

Omis

Omis est une ville millénaire qui était autrefois gouvernée par des pirates. La ville est située dans un endroit magnifique à l’embouchure de la rivière Cetina et entourée de hautes falaises. Vous trouverez des forteresses avec des vues sensationnelles, de vieilles églises et un arrière-pays avec des fermes familiales produisant des produits locaux.

Omis is a small, beautiful and historic town located where the river Cetina flows into the Adriatic Sea

Vous y trouverez également la plus grande plage de sable de Dalmatie. À dix minutes du centre-ville, vous pourrez profiter de vacances actives au contact de la montagne et de la mer: rafting, canyoning, tyrolienne et escalade. C’est pourquoi la ville est connue comme la « capitale de l’aventure en Croatie ».

Cetina river mouth intown of Omis view, Dalmatia region of Croatia

Groznjan

Grožnjan est situé sur une colline romantique entourée par le paysage vert de l’Istrie. Lorsqu’une académie de musique s’est installée ici dans les années 60, toute une série de musiciens et d’artistes l’a suivi dans son sillage, de sorte que la ville est devenue un véritable village d’artistes.

Groznjan. Ancient hill village of Groznjan aerial panoramic view, artist colony in Istria region of Croatia

La ville compte une vingtaine de studios d’art et de galeries. En été, la ville devient une grande scène et la musique- du jazz au classique – résonne dans les rues.

Stone square of Groznjan village, region of Istria, Croatia

Hum

Hum ne compte que 12 maisons et une trentaine d’habitants, et pourtant c’est une ville, la plus petite du monde. Il pourrait être facile de s’y ennuyer, mais c’est un endroit charmant au milieu d’une nature magnifique.

Beautiful old town of Hum on the hill, traditional architecture in Istria, Croatia, aerial view from drone

La mini-ville est située en Istrie, au nord-ouest de la Croatie, et ne comprend que deux rues, trois pâtés de maisons et une belle église baroque. À côté de l’église, il y a une tour de 22 mètres de haut qui a été construite en 1522. Vous pouvez facilement combiner une visite à Hum avec une excursion à Grozjnan, Motovun et Buje.

Labin

Labin est situé sur une colline proche de la côte et domine les environs. La ville se compose de deux parties : une partie charmante en haut de la colline avec un dédale de rues médiévales et une autre partie basse moins attrayante et qui s’est construite au travers l’industrie minière.

Aerial view of the old town of Labin, perched on a hilltop near the Kvarner coast, in Istria County, Croatia.

À cinq kilomètres de Labin se trouve le village de pêcheurs de Rabac, avec de belles plages de galets.

Picture from the historic center of the medieval town of Labin in central Istria during the day in summer

Rastoke

Rastoke est un village situé à côté de la ville de Slunj et est connu pour ses chutes d’eau et ses nombreux moulins à eau sur la rivière Slunjcica, dont le plus ancien a été construit au 17e siècle. C’est pourquoi on l’appelle parfois « les petits lacs de Plitvice ».

Beautiful village of Rastoke on Korana river near Slunj, Croatia, rural landscape

Rastoke est également connu pour son tissage du lin et du chanvre. Pendant la guerre civile yougoslave entre 1991 et 1995, les maisons traditionnelles du village ont subi de nombreux dégâts. Mais tout a été si bien reconstruit que les traces de la guerre sont à peine visibles.

Rastoke village on Korana river in Croatia

Cigoc

Cigoc est un tout petit village d’un peu plus de cent habitants au sud-est de Zagreb. Il est connu pour ses maisons traditionnelles en bois et ses cigognes. Il y a à peu près autant de cigognes que d’habitants dans le village, c’est pourquoi il porte le titre officiel de « village européen des cigognes ».

Aerial view of old wooden houses in Cigoc village, Lonjsko polje, Croatia

Chaque dernier samedi du mois de juin, la présence des grands oiseaux est célébrée par le festival « Cigogne Day » avec toutes sortes d’événements culturels et gastronomiques. Les cigognes arrivent à la mi-mars et restent jusqu’à la fin de l’été. Elles migrent ensuite vers l’Afrique pour y passer l’hiver. Les couples qui restent ensemble toute leur vie utilisent souvent le même nid pendant des années. La particularité du Cigoc est que les nids ne sont pas construits sur les cheminées, mais sur les toits eux-mêmes, écrit Croatia Undiscovered. Dans le passé, les taxes étaient fixées en fonction du nombre de cheminées et de fenêtres, c’est pourquoi les maisons de Cigoc n’ont presque pas de cheminées.

CIGOC, CROATIA (HRVATSA): WITH « WAITING FOR STORKS IN CROATIA’S EUROPEAN VILLAGE » In this July 2004 file photo, two storks are seen in a nest on top of a roof in the village of Cigoc, some 80 km south of the capital Zagreb. The wooden houses in Cigoc, Croatia’s European stork village, have fallen silent since their feathered inhabitants flew south before the autumn rains turn the area into a vast marsh. AFP PHOTO STRINGER (Photo credit should read STRINGER/AFP via Getty Images)

Motovun

Motovun est une ville médiévale pittoresque située au sommet d’une colline de 270 m de haut, au-dessus de la vallée de la rivière Mirna, en Istrie. Tout comme Groznjan, Motovun est situé dans la partie verte de l’Istrie et l’influence de la culture italienne est partout.

Motovun is a small village in central Istria (Istra), Croatia. City containing elements of Romanesque, Gothic and Renaissance styles.

Motovun est riche en attractions naturelles et culturelles, et elle est fière de ses excellents établissements vinicoles et de sa gastronomie traditionnelle, qui est en grande partie basée sur les truffes provenant de la forêt de chênes au pied de la colline sur laquelle la ville se trouve.

Scenic view at medieval town Motovun in Croatia, city walls and promenade.

Pucisca

Pucisca, sur l’île de Brac, est l’une des plus belles petites villes d’Europe. La ville ancienne borde une belle baie profonde et les bâtiments sont faits de grès blanc provenant des environs. Les personnes les plus riches avaient l’habitude de s’installer au bord de l’eau et c’est donc là que l’on trouve les grandes maisons spacieuses.

Pucisca, Croatia, Dalmatia – small romantic Croatian town located on the island of Brac, at the bay. Summer landscape with town and bay. Travel destination.

Derrière elles, on trouve, de plus petites, mais tout aussi anciennes maisons. La ville compte aussi de nombreux monuments en pierre. Certains d’entre eux sont vieux de plusieurs siècles, tandis que d’autres ont été réalisées plus récemment par des étudiants de la seule école pour tailleur de pierre de Croatie.

View at small mediterranean place on Island Brac, Pucisca town, Croatia.

Vrbnik

Vrbnik est situé sur une falaise impressionnante sur l’île de Krk. On dirait que la ville forme un trait d’union entre la mer et le ciel tout aussi bleu au-dessus. La ville a été construite en harmonie avec la nature et est entourée de plusieurs belles plages.

Idyllic scene with the aerial view of a coastal old town of Vrbnik and sea cliffs, Vrbnik, Krk Island.

Vrbnik est connue pour ses inscriptions glagolitiques (l’alphabet glagolitique est le plus ancien alphabet slave). Il s’agit de la plus ancienne trace d’écriture croate dont l’histoire remonte au 9e siècle. Une grande partie de ce patrimoine glagolitique est visible au musée Knezev Dvor. Vrbnik est également connue pour ses vins locaux fabriqués à partir des raisins indigènes Vrbnicka Zlahtina.

Cityscape image of iconic village of Vrbnik, Croatia located on Krk Island at summer sunrise.

Kumrovec

Kumrovec est situé juste au nord de Zagreb et est surtout connu comme le lieu de naissance de Josip Broz Tito, qui a été le président de l’ex-Yougoslavie entre 1953 et 1980. Il est possible d’y visiter la maison où il est né et a grandi.

Kumrovec valley green landscape view, Zagorje region of Croatia

Visiter Kumrovec, c’est aussi faire un voyage dans le temps dans un village rural croate du XIXe siècle. Enfin, juste au nord de Kumrovec se trouvent les vestiges d’un internat politique ouvert par Tito en 1981. Il a été construit dans un style moderniste sur les pentes d’une colline.

Kumrovec picturesque village and creek in Zagorje region of Croatia, birth place of Josip Broz Tito, former leader of Yugoslavia

Partner Content