Le film qui donnera envie aux femmes, rondes, grosses, petites, maigres, de faire du sport (vidéo)

13/01/15 à 16:28 - Mise à jour à 16:36

L'agence britannique Sport England lance une campagne pour encourager les femmes complexées par leur corps à faire du sport. Sortez vos shorts et vos tennis, c'est galvanisant.

Au son du difficilement plus entraînant Get Ur Freak On de Missy Elliot, on suit des femmes, rondes, grosses, minces, dans des tenues éclectiques dont le point commun est peut-être de s'adonner à leur sport, running, danse, natation, squash, foot, basket, peu importe son nom, pourvu qu'on ait l'effort. Car c'est bien de cela qu'il s'agit ici : ça sue, ça souffre, ça jubile, ça tremble, c'est parfois inesthétique toute cette chair et cette cellulite qui s'agitent. Pourtant, c'est beau toute cette vie, tous ces corps dans l'effort, dans le défi, pour soi-même ou pour l'équipe.

L'objectif de cette campagne baptisée "This girl can" menée par Sport England et d'amener les femmes ordinaires, peut-être complexées par certains aspects de leur corps, à dépasser cela pour s'adonner aux joies du sport, collectif ou non. Car on le sait bien, dans ce genre de contexte, c'est bien le premier pas qui coûte, tellement le bénéfice est grand et immédiat. Et pour ce faire, impossible de faire appel aux sempiternelles nymphettes couvertes d'une tenue de sport parfaite. Ce n'est pas à elle que le message s'adresse. Mais à Madame ou Mademoiselle Tout le Monde, qui peine à dévoiler son corps à ses pairs. Alors, les femmes castées pour cette campagne sont mères de famille, célibataires, étudiantes , femmes au foyer, infirmières, et ont entre 14 et 51 ans. Elles ont choisi de combattre leurs démons et se faire du bien en s'adonnant à la boxe, la natation, le vélo ou encore à la course. Des modèles inspirant à suivre.

A regarder à chaque fois que la paresse vous gagne à la perspective de devoir enfiler votre short et vos baskets pour aller remuer votre petit corps.

En savoir plus sur:

Nos partenaires