Coiffure : les 6 grandes tendances du printemps 2016

28/01/16 à 11:34 - Mise à jour à 12:00

Source: Weekend

Parce que le printemps c'est déjà demain, qu'on a envie d'oser l'improbable pour oublier le froid et la grisaille, on adopte sans hésiter les tendances coiffure les plus audacieuses repérées aux défilés de Londres, New York, Milan et Paris. Produits phares à l'appui.

Coiffure : les 6 grandes tendances du printemps 2016

Le printemps 2016 est tressé chez Vanessa Seward © Imaxtree

La tresse

Chez Vanessa Seward

Chez Vanessa Seward © Imaxtree

Omniprésente cette saison, elle se décline dans tous les formats et tous les styles. En version mini, perdue dans la chevelure lissée comme chez Louis Vuitton, ou portée à la mode africaine, tout le long du crâne comme chez Vanessa Seward, jusqu'à se terminer en chignon chez Valentino, elle parachève même un look geek chic à la Marie-Chantal chez Gucci. Dans tous les cas, elle se porte plutôt nette et bien serrée que relâchée façon belle des champs. Pour éviter que les cheveux ne glissent, il est préférable d'attendre un jour ou deux après le lavage avant de les coiffer.

Pour celles qui ne peuvent pas se passer de leur shampoing quotidien, appliquez une cire capillaire, une mousse texturisante ou un gel épaississant qui donnera du corps et de la tenue au cheveu. Investissez dans un lot d'épingles neige ton sur ton avec votre couleur pour maintenir de manière invisible les petits cheveux qui dépassent. Une wax de fixation à travailler sur cheveux secs une fois la coiffure terminée permettra aussi de venir à bout des mini mèches rebelles.

Les produits pour y arriver

Gel spray épaississant global Matérialiste de Kérastase, 28 euros

Professional Styling Wax Control Cream de Kruidvat, 2,99 euros

Styling Mousse Extra Strong de Nivea, 3,79 euros

Spray Big Sexy Volume Lift & Gloss de Syoss, 4,99 euros

La queue de cheval basse

La queue de cheval basse selon Chanel

La queue de cheval basse selon Chanel © Imaxtree

Confirmant elle aussi le boom des chevelures nettes et sans bavures, la queue de cheval se portera de préférence au ras du cou, assortie d'une jolie barrette - à double entrée chez Chanel - voire d'un ruban chez Christian Dior ou Oscar de la Renta, ou simplement fixée par un élastique comme chez Boss qui ose - soyons fou - décaler la raie... sur le côté ! Si vous décidez d'en faire votre coiffure signature de l'été, c'est le moment d'investir dans un outil digne de ce nom. Encore plus maniable, plus léger mais tout aussi performant que le modèle d'origine, le lisseur vapeur Steampod nouvelle génération s'utilise désormais avec une ligne de soins longueurs - un lait pour cheveux fins, une crème pour cheveux épais - et pointes pour prolonger encore la tenue au-delà de ce que l'on peut espérer d'un brushing classique à la brosse ou d'un lissage aux plaques standards.

Pour y arriver

Lisseur et ligne de soins Steampod de L'Oréal Professionnel, 212,50 euros et 18,30 euros le produit.

La baby frange

La baby frange chez Ungaro

La baby frange chez Ungaro © Imaxtree

Le look de tous les dangers, surtout si, comme on a pu le voir chez Prada, Lanvin et Emanuel Ungaro, on a l'impression que les mannequins se sont elles-mêmes donné un simple coup de ciseaux ! Dans tous les cas, cette baby frange gagne à être assumée sur cheveux courts, ou tirés vers l'arrière dans une queue de cheval basse (lire par ailleurs), plutôt que mi-longs. Afin d'éviter l'effet coupe au bol à la Matali Crasset, préférez-la effilée plutôt qu'épaisse, voire travaillée avec un gel structurant pour accentuer son côté soigné. Contentez-vous aussi de raccourcir les cheveux qui poussent à la racine du front. Le bon plan ? Utiliser un postiche comme lors du défilé de Christopher Kane pour se façonner un look boyish aussi cool qu'éphémère.

Le bandeau

Le bandeau façon Dolce & Gabbana

Le bandeau façon Dolce & Gabbana © Imaxtree

De quoi contenter toutes les fans de Blair Waldorf dans Gossip Girl, adepte acharnée du bandeau BCBG. Le voilà de retour - principalement chez les marques italiennes - dans des formats plus ou moins extravagants.

Le produit miracle

En quelques secondes et un coup de spray bien dosé, il couvre les inévitables repousses des femmes trop pressées pour respecter le timing idéal de leur rendez-vous "couleur" chez le coiffeur. Garantis sans transfert, les pigments microdiffusés – disponibles en cinq teintes du blond au noir foncé – s’estompent dès le premier shampoing.

Coiffure : les 6 grandes tendances du printemps 2016

La raie au milieu

Cara Delevingne, adepte de la raie au milieu. Ici, pour le défilé Burberry Prorsum

Cara Delevingne, adepte de la raie au milieu. Ici, pour le défilé Burberry Prorsum © Rune Hellestad/Corbis

Surtout ne pas se laisser berner par son air de ne pas y toucher : cette coiffure est moins sage qu'il n'y paraît. Complice du make-up invisible à peine illuminé par quelques touches de glow bien placées sur les angles du visage - les pros parlent de "strobing", version 2016 du contouring - c'est "la" tendance cheveux longs de la saison. Faussement naturelle dans sa version proprette, quand on sait le travail et la quantité de soins anti-frisottis qui se cachent derrière une mèche bien lisse (lire par ailleurs), la raie au milieu qui s'est imposée sur la plupart des catwalks de la Fashion Week parisienne s'accommode aussi très bien de mèches plus sauvages, façon retour de plage. Repérée chez Giambattista Valli comme chez Trussardi à Milan, la dégaine "fille dans le vent" qui sied si bien à la top britannique Cara Delevingne s'obtient d'autant plus facilement que plusieurs produits de styling sont désormais dévolus à cette tendance estivale. Des sprays qui aident au séchage tout en donnant aux cheveux un supplément de texture et le même fini mat qu'après un bain de mer.

Les produits pour y arriver

Surf infusion de Bumble and bumble, 29,90 euros

Salt spray d'Indola, 14,30 euros

La boucle hollywoodienne

La boucle hollywoodienne, vue chez Diane von Furstenberg

La boucle hollywoodienne, vue chez Diane von Furstenberg © Imaxtree

On n'est jamais si bien servi que par soi-même. Et ce n'est pas Diane von Furstenberg qui aurait dit le contraire en regardant défiler ses mannequins, purs avatars de la femme qu'elle était à l'époque des soirées mythiques du Studio 54. Directement inspirées de ses boucles disco seventies, les chevelures tout en textures et courbes généreuses des silhouettes du défilé DvF printemps-été 2016 font écho aux looks ultraglamour de Dakota Johnson, Anna Kendrick ou Kate Upton, repérés sur tapis rouge. Pour des boucles dignes des stars hollywoodiennes, Orlando Pita - coiffeur attitré de Madonna, Gwyneth Paltrow et Kate Moss, entre autres - suggère de préparer les cheveux avec un gel ou une mousse "spécial vagues" avant de les travailler au fer à friser. Afin de les détendre un peu et d'éviter un côté trop apprêté, ne pas hésiter à leur donner un petit coup de brosse une fois que la boucle est bien prise.

Les produits pour y arriver

Curl Revolution de Remington, 69,99 euros.

Gel Crème Waves Fatales Hollywood Waves by Tecni.Art de L'Oréal Professionnel, 18,20 euros

Mousse Boucles Curl It Studio/Pro de L'Oréal Paris, 4,99 euros

En savoir plus sur:

Nos partenaires