Nos enfants nous accuseront

05/02/10 à 12:49 - Mise à jour à 12:49

Source: Weekend

Voici bien "LE" film qu'il faut avoir vu si l'on ne veut pas continuer à s'alimenter idiot par nos temps de malbouffe généralisée.

Nos enfants nous accuseront

Voici bien "LE" film qu'il faut avoir vu si l'on ne veut pas continuer à s'alimenter idiot par nos temps de malbouffe généralisée, si l'on ne veut pas que les générations futures, à commencer pas nos propres rejetons, ne connaissent maladies et autres malformations dues à l'alimentation. Si l'on ne veut pas, en somme, être complices et créditer des gestes totalement néfastes au futur de l'humanité. D'ailleurs, l'on sait que cette nouvelle génération est la première à être en moins bonne santé que la précédente. C'est incroyable tout ce que l'on nous cache, tout ce qui se dit, tout ce que l'on apprend au fil d'une conversation sur l'agriculture, le bio ou la traçabilité des produits alimentaires. Jean-Paul Jaud en réalisant son film-reportage sur ce petit village du Gard passé à l'agriculture et à l'alimentation en mode biologique, parvient à toucher admirablement notre sensibilité sociétale, à éveiller nos consciences et, in fine, à nous prendre aux tripes - pour user d'une métaphore facile - au point que de nombreuses voix notoires se sont élevé à ses côtés.

Depuis peu, ce film très interpellant est en vente dans le commerce. Alors si vous l'avez loupé sur grand écran, n'hésitez pas à vous le procurer pour le visionner, en famille c'est encore mieux, durant ce prochain week-end qui, de toute façon ... s'annonce pluvieux !

Le pitch du film ?
"Nos enfants nous accuseront" raconte la courageuse initiative d'un village français, Barjac, qui décide d'introduire le bio dans la restauration scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : en France comme partout sur la planète, l'empoisonnement des campagnes par la chimie agricole (76.000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur le sol français) et les dégâts occasionnés sur la santé humaine. Un seul mot d'ordre, ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d'agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas."

D'autres avis ?
"Ce film rassemble plus qu'il ne divise" Nicolas Hulot

"Le film de Jean-Paul Jaud m'a bouleversé. C'est un très beau cri d'alerte mais aussi d'amour. C'est aussi le respect de la vie, du vivant et de nos enfants" Serge Orru, directeur général du WWF France

"Un documentaire choc sur les dangers de la malbouffe" Aujourd'hui en France

"De quoi se convertir au bio pour de bon" Télé Ciné Obs

"La vie en vert semble la seule chose qui vaille" Le Monde

Joëlle Rochette

En savoir plus sur:

Nos partenaires