Népal: les chemins de trekking de l'Everest peu affectés par le séisme

07/08/15 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

La plus grande partie des gîtes d'accueil et des chemins de trekking sur l'Everest n'ont pas été endommagés par le séisme dévastateur qui a frappé le Népal, selon un rapport d'évaluation publié vendredi.

Népal: les chemins de trekking de l'Everest peu affectés par le séisme

le Mont Everest © iStock

Le Népal, très dépendant du tourisme, avait demandé à des experts internationaux d'évaluer la sécurité des chemins les plus prisés par les randonneurs dans l'Everest et la région de l'Annapurna.

Les deux séismes du 25 avril et du 12 mai ont fait plus de 8.700 morts et détruit près d'un demi-million d'habitations.

Depuis, les opérateurs expriment leur inquiétude sur la sécurité des chemins de randonnée et des compagnies d'assurance hésitent à couvrir les randonneurs aux tarifs habituels.

Une équipe d'ingénieurs en structures et géotechniciens conduits par la firme Miyamoto International, basée aux Etats-Unis, a inspecté le chemin de trekking de l'Everest à pied et par hélicoptère.

"Environ 83% des gîtes d'accueil ne sont pas endommagés sur le principal chemin de trekking et les autres peuvent être réparés", a déclaré le président de la firme, Kit Miyamoto.

Il a identifié cinq zones endommagées le long du parcours avec des obstacles dûs aux éboulements et aux glissements de terrain et a suggéré de trouver des sentiers alternatifs par mesure de sécurité.

"Une évaluation devra être effectuée après la mousson dans la région", a-t-il ajouté, soulignant qu'il était difficile de faire une étude complète avant ces pluies.

Miyamoto International a également inspecté la route de l'Annapurna et annoncé le mois dernier qu'elle avait été en grande partie épargnée, six seulement des 250 refuges ayant été endommagés.

"Ce rapport contribuera à rassurer nos visiteurs", s'est félicité Ram Sapkota, de la compagnie de trekking Mountain Delights.

Le séisme a provoqué des avalanches dans l'Everest et le célèbre chemin de trekking du Langtang, détruit, demeure fermé aux randonneurs.

Avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires