Vin: deux propriétés d’une famille belge deviennent grands crus classés de Saint-Émilion

© Getty Images

Dirigée par la famille gantoise De Schepper, l’entreprise vitivinicole Rabotvins vient d’obtenir un reclassement dans la catégorie « grand cru classé » pour deux de ses propriétés bordelaises de Saint-Émilion, ont annoncé mardi ses responsables.

Dirigée par la famille gantoise De Schepper, l’entreprise vitivinicole Rabotvins vient d’obtenir un reclassement dans la catégorie « grand cru classé » pour deux de ses propriétés bordelaises de Saint-Émilion, ont annoncé mardi ses responsables.

Les domaines « Château Tour Baladoz » et « Château La Croizille » figurent désormais parmi la septantaine de grands crus classés de Saint-Émilion. « Le classement des grands crus de Saint-Émilion, révisable tous les dix ans, existe depuis 1955 et distingue trois catégories que sont le grand cru classé, le premier grand cru classé B, et, la crème de la crème, le premier grand cru classé A », précise l’institut national de l’origine et de la qualité (INAO).

Lire aussi : Saint-Emilion, le classement de la discorde

Il est exceptionnel que deux propriétés appartenant à une même famille soient promues. « Cette reconnaissance récompense le travail effectué, durant des décennies, par plusieurs générations de notre famille », commente Hélène De Schepper, responsable de la communication chez Rabotvins.

Acquise par la famille De Schepper en 1950, la propriété « Château Tour Baladoz » est située à Saint-Laurent-des-Combes, dans la périphérie de Saint-Émilion, en Gironde. Voisine de la première, la propriété « Château La Croizille » a été achetée en 1996. Les deux domaines primés sont ouverts au public et accueillent chaque année près de 20.000 visiteurs.

Lire aussi : Festival et dégustation insolite, l’oenotourisme se débarasse de son image guindée

Partner Content