Le restaurant de la semaine: Le Bouchon et ses divines tapas

Michel Verlinden
Michel Verlinden Journaliste

Installé sur l’une des tables hautes du Bouchon, à Namur, les pieds ne touchent pas le sol. Si la sensation n’est pas très agréable, on l’oublie car l’assiette, elle aussi, a le bon goût de se tenir à distance du plancher des vaches.

Genre: One-Woman-Show

Le restaurant de la semaine: Le Bouchon et ses divines tapas
© MICHEL VERLINDEN

On devrait plutôt parler « des » assiettes, l’enseigne reposant sur un principe de tapas gastronomiques qu’il est recommandé de déguster sous forme de trilogie. La nôtre fût d’inspiration divine, sans nul doute.

Autour d’un vin de méditation – un chignin (4 euros) marqué par la patte savoyarde de Jean-François Quénard -, la chef Valérie-Anne Dupont a construit un déjeuner ascensionnel.

Tout commence avec un  » weck  » faisant place à de moelleuses rillettes de truite (4 euros) accompagnées de crackers aériens. A l’aide d’une petite cuillère en bois, on tartine tant qu’on peut la préparation que relève un curry rouge.

La super tendre ventrèche de thon (10 euros) enfonce le clou d’un registre populo raffiné en faisant place à une galette de farine de lentilles, des lamelles de piquillos et une sauce rouille.

Enfin, la  » plancha  » de skrei (12 euros) impose le silence : servi par une cuisson imparable, ce cabillaud arctique atteint un niveau de gloire inédit pour un tel prix. On doit cette aura à une composition terrible : huile de sésame, salsifis et kimchi de céleri-rave.

Le Bouchon, 18, rue Haute Marcelle, à 5000 Namur. Tél. : 081 22 85 70.

Partner Content