Le resto de la semaine: Crab Club, le pop-up effets mer qui désarçonne

Michel Verlinden
Michel Verlinden Journaliste

Indubitablement, Crab Club a ouvert un nouveau registre gastronomique à Bruxelles, celui d’une cuisine de la mer en phase avec son époque.

  • Où? 234, Grand’Route, à 1620 Drogenbos. Tél.: 0472 55 46 95. crabclub.be
  • Genre Pop-up poissonneux

En raison d’importants travaux, l’enseigne s’est téléportée en périphérie, à Drogenbos, jusqu’au 1er février 2022. Effets Mer, pop-up bien balancé, désarçonne. Le décor vaut son pesant d’éperlans, qu’il s’agisse des beaux poulpes bleus peints sur les fenêtres ou des crabes géants qui colonisent le plafond en bois. Dès l’entrée, deux hublots affichent le menu. Attention, les fusions dépotent, on les déconseille donc à qui n’aurait pas le pied marin, sous peine de se faire rincer: huîtres/canard/foie gras (20 euros), oursin/burrata/potiron (18 euros), cochon/poulpe/chicons (28 euros), voire une plus urbaine pièce de rubia galega aux anchois (36 euros) ou une anguille laquée à la japonaise. En cuisine, Yoth Ondara a cédé les fourneaux à sa compagne vietnamienne, Van Nguyen, dont les cuissons à même la braise sont impressionnantes de justesse. C’est particulièrement vrai pour l’anguille à la fois fondante et croquante. A ce bonheur d’une cuisine sauvage, essentielle, s’ajoute un choix de flacons nature triés sur le volet, façon Marcel Lapierre, et des appellations atypiques à l’instar des trop rares et peu commerciaux vins de Montilla-Moriles.

Partner Content