Où? 20, rue Antoine Bréart, à 1060 Bruxelles.
...

Mi-comptoir, mi-épicerie fine, le lieu est gourmand jusque dans son décor: de belles baguettes dorées se découpent sur fond de tresses d'ail violet. La commande s'effectue au comptoir, où la cuisinière montre ce qu'elle a mijoté dans ses casseroles ainsi que les pizzas du jour bichonnées par son mari. Impossible de résister aux pâtes (10 euros en version petite assiette, 15 pour la grande) mais on aurait pu tout aussi bien tenter les aubergines au four qui rappelaient la cuisine de Yotam Ottolenghi ou ce poisson tartiné d'un pesto vert. La préparation adoptée fusionne chou kale et saucisse au fenouil. Préparé avec des anchois fondus, le mets enrobe l'amertume du kale sous un effet beurré. Ce mélange onctueux n'est lourd en aucune manière: la vivacité anisée de la viande et la délicatesse de très fins copeaux de parmesan allègent la composition. Le tout pour une présentation dans un joli et dépaysant service vert en provenance, lui aussi, de Toscane.