La meilleure d'entre elles ? Une rumeur de plus en plus persistante fait état de l'ouverture prochaine d'une nouvelle enseigne pilotée par le tandem Philippe Emanuelli et Yoth Ondara à qui l'on doit le Crab Club (restaurant classé à la première place de notre Top 10 en 2015).

L'adresse en question risque fort de dépoter puisqu'il s'agirait d'un lieu dédié à la cuisine vietnamienne - gastronomie dont Ondara maîtrise la filière et les techniques à la perfection - censée prendre place dans l'ancien Potemkine face à la Porte de Halle.

Nom de code du projet ? Il ne manque pas d'ironie : "Cowboy". Faut-il imaginer un "eastern asiatique" à contre-courant des cantines à burgers façon "western à l'américaine" ? Ou s'agira-t-il de donner des coups de pho intempestifs sur nos routines alimentaires ? Sous le Stetson, seul le cerveau en ébullition de l'infatigable Philippe Emanuelli connait la clé de l'énigme.

Pour le reste, les spéculations vont bon train, on parle déjà d'une cuisine en terre battue, d'un endroit à la fois bar-resto-karaoké, d'un hommage inédit à la street food venue d'Asie... Seule certitude ? Si le lieu voit le jour, il ne devrait pas décevoir.

La meilleure d'entre elles ? Une rumeur de plus en plus persistante fait état de l'ouverture prochaine d'une nouvelle enseigne pilotée par le tandem Philippe Emanuelli et Yoth Ondara à qui l'on doit le Crab Club (restaurant classé à la première place de notre Top 10 en 2015). L'adresse en question risque fort de dépoter puisqu'il s'agirait d'un lieu dédié à la cuisine vietnamienne - gastronomie dont Ondara maîtrise la filière et les techniques à la perfection - censée prendre place dans l'ancien Potemkine face à la Porte de Halle. Nom de code du projet ? Il ne manque pas d'ironie : "Cowboy". Faut-il imaginer un "eastern asiatique" à contre-courant des cantines à burgers façon "western à l'américaine" ? Ou s'agira-t-il de donner des coups de pho intempestifs sur nos routines alimentaires ? Sous le Stetson, seul le cerveau en ébullition de l'infatigable Philippe Emanuelli connait la clé de l'énigme. Pour le reste, les spéculations vont bon train, on parle déjà d'une cuisine en terre battue, d'un endroit à la fois bar-resto-karaoké, d'un hommage inédit à la street food venue d'Asie... Seule certitude ? Si le lieu voit le jour, il ne devrait pas décevoir.