Une petite adresse en coin de rue qui a tout compris à l'air du temps. Le lieu culmine à la faveur d'un brunch dominical bien senti. Avertissement : le spot est prisé, mieux vaut donc venir tôt... ou tard. Dès l'entrée, on se sent bien dans le décor de bistrot boisé, éclairé par de grandes vitrines. Atmosphère " les copains d'abord " garantie. Au programme : boisson chaude, verre de prosecco, pain (avec confiture, pâte à tartiner, miel et sirop de Liège), charcuterie, oeuf et lard fermier, pain perdu et fruits de saison. En plus d'être roboratif, cet enchaînement de réjouissances témoigne d'une vraie attention au produit.
...

On a connu Joël Geismar derrière l'énorme volant d'un ancien cabinet dentaire transformé en food truck. Nom de code du projet ? El Camion, une cantine à roulettes qui affole les foodies. Sont-ce les heures passées dans son bahut qui lui ont donné l'envie d'investir un garage ? Ce qui est sûr, c'est que la transition est toute trouvée puisque sa nouvelle adresse prend ses quartiers dans un vaste espace qui était jusqu'ici un atelier Mazda. On accède à ce Garage-à-manger en descendant un escalier. La décoration mélange mobilier contemporain de designer et objets chinés aux puces sur fond de contours postindustriels. Le tout pour une enseigne " familles et copains friendly " dont le brunch fait un malheur, entre poitrine de cochon fermier servie avec des beans, pancakes et oeufs cuits à basse température. 185, rue Washington, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 880 67 74. www.garage-a-manger.be Le Moeder Lambic fait office de héros de la capitale dans la mesure où cela fait dix ans que l'enseigne a pris de l'avance sur son temps en virant de sa gamme le Coca-Cola et les bières industrielles. Les connaisseurs savent qu'il faut s'y rendre le week-end car le brunch, à moins de 20 euros, s'affiche comme un must. La formule ? Elle s'oppose en tout point au buffet (où tout finit à la poubelle). Ici, on reçoit une assiette avec un oeuf cocotte, un croissant de chez Charly (farine bio), de l'houmous, trois salades (lentilles, pâtes grecques...), des salaisons et du fromage au lait cru, miel et confitures bio, fontainebleau, un jus de mandarine et une boisson chaude. Il ne reste plus qu'à prendre son temps... 68, rue de Savoie, à 1060 Bruxelles. Tél. : 02 544 16 99. www.moederlambic.com Voilà un petit coin de paradis idéal pour bruncher en famille le dimanche. Un de ces endroits nostalgiques qui sent bon l'épicerie d'autrefois et où tout est fait maison, jusqu'au pain, pâtes à tartiner et confitures aux parfums originaux (framboise-violette, framboise-cuberdon ou abricot-frangipane). Evelyne a à coeur de cuisiner des fruits, des légumes oubliés et des recettes d'antan retrouvées dans de vieilles archives - à l'instar de ses fameuses gaufres d'Amélie. A épingler, le très prisé pain perdu au caramel au beurre salé qui marque les esprits. Un délicieux jus de pommes bio vient compléter l'ensemble. Le tout est proposé à 28 euros. Petit bémol, il faut réserver trois semaines à l'avance pour avoir une place mais on peut également emporter les plats. 33, rue de Bruxelles, à 1470 Genappe. Tél. : 067 41 06 77. www.madameoleson.be Cuisinière de formation ayant travaillé chez Clément Petitjean, Fanny s'est installée dans le village de Laiche. Elle y organise un brunch (35 euros) à l'ambiance très familiale, tous les troisièmes dimanches du mois. Terrain extérieur avec des toboggans et balançoires, le lieu plaît aux enfants. Sous forme de buffet à volonté, Fanny propose des fromages locaux et des charcuteries en provenance d'un petit boucher des environs. Elle réalise également tapas, makis et plats chauds. Pour les viennoiseries et le pain, elle se fournit chez un boulanger français. Quant aux desserts... c'est selon son inspiration. A ne pas rater : quelques vins de copains à découvrir. 1, rue Laiche, à 6824 Chassepierre. (Le Breux pour certains GPS) Tél. : 0498 24 03 59. www.onsenlaichelesdoigts.be Située juste en face du marché au poisson, cette boulangerie fait figure d'institution aux yeux des Ostendais, et cela depuis vingt-deux ans. Cette boutique aux misérables et tartes aux abricots légendaires fait aussi office de tea-room, où il est agréable de lire son journal en dégustant une " couque ". Les propriétaires - Stefan et Stefan - cuisinent tout au long de la journée dans le but d'offrir à leurs clients des produits des plus frais, notamment au travers de leur brunch composé d'oeufs et de garnitures savoureuses (17 euros). A la carte, on trouve aussi un petit-déjeuner anglais avec des saucisses pour les amateurs du genre ou une formule saine avec fruits, yaourt et muesli. En repartant, on n'oubliera pas de s'arrêter au comptoir, pour rapporter à la maison une tarte au spéculoos ou un gâteau à la crème. 29, Nieuwstraat, à 8400 Ostende. Tél. : 059 51 21 77. www.caruso.be Même si le nom peut prêter à confusion, les soeurs italo-suisses Chiara et Caterina cuisinent bel et bien végétarien dans ce restaurant anversois à l'ambiance intimiste et à la déco faite de meubles de seconde main retapés. Elles entendent ainsi combler un vide dans leur ville : elles-mêmes végétariennes, elles ne trouvaient que peu de restaurants du genre dans le coin. Outre le fait que leurs plats soient très sains, ils sont aussi empreints d'accents italiens. Leur brunch du dimanche se compose de crêpes de pois chiches ou de farine de sarrasin accompagnées de légumes, d'omelettes vegan et de toasts à l'avocat. Leurs pâtisseries maison permettent de clôturer le week-end en beauté. 21, Grote Pieter Potstraat, à 2000 Anvers. Tél. : 0477 44 53 12. www.wildproject-antwerp.com