Mise à mal par le froid extérieur et la chaleur sèche des maisons qui en découle, la peau de notre corps souffre en hiver. Une étude récente Ipsos révèle ainsi que 47% des Belges se plaignent d'inconfort - rugosité, tiraillement, démangeaisons... - c...

Mise à mal par le froid extérieur et la chaleur sèche des maisons qui en découle, la peau de notre corps souffre en hiver. Une étude récente Ipsos révèle ainsi que 47% des Belges se plaignent d'inconfort - rugosité, tiraillement, démangeaisons... - cutané. Pour y remédier, il est indispensable de nourrir sa peau en profondeur. Soir ou matin, le timing importe peu. Ce qui compte en revanche, c'est de le faire systématiquement après le bain ou la douche afin de reconstituer la barrière lipidique souvent affaiblie par les agents moussants des gels douche ou par le calcaire de l'eau. Gare en effet au cercle vicieux: plus la peau est sèche, plus elle aura du mal à maintenir un taux d'hydratation optimal. Et par ricochet, cette perte d'hydratation accentuera encore le dessèchement des couches supérieures de l'épiderme. Le choix de la texture - huile sèche, baume, crème, soin solide - est plutôt une question de goût personnel. Du côté des ingrédients, selon que l'on recherche plutôt une base neutre, peu ou pas parfumée ou que l'on ait une préférence pour les matières premières d'origine naturelle, on s'assurera de la présence, dans la composition, de glycérine, d'acide hyaluronique, d'urée, de céramides ou de beurre et d'huiles végétales.