En avril dernier, Bella Hadid, elle, s'affichait sur Instagram portant un jeans taille basse avec un logo de la griffe surdimensionné. Et cette semaine, une collaboration avec la marque française tendance Koché est annoncée.

Un mariage a priori étrange, sauf pour la créatrice Christelle Kocher. "J'ai tout de suite dit oui. Je garde de bons souvenirs de Von Dutch, de Britney, Justin, Paris... L'étiquette faisait vraiment partie de la culture populaire au tournant du siècle.

Et c'est exactement là où je veux me situer avec Koché." Du streetwear pimpé, en bref. C'est qu'en plus de sa propre marque, la Française dirige également la Maison Lemarié, un studio du portefeuille de Chanel qui travaille pour les grandes maisons de couture.

Reuters
© Reuters

Fondé en 1999, Von Dutch est devenu culte sous l'égide du regretté Christian Audigier, qui a par la suite fait d'Ed Hardy un succès. Le label appartient désormais à Royer, le groupe français derrière Charles Jourdan, Dim, Everlast, Airwalk, Kickers ainsi que la licence de vêtements PSG... Une équipe avec laquelle Koché a également collaboré.

Actuellement, la marque se repositionne en tant que griffe de luxe, sous la houlette de son directeur créatif Earl Pickens. "Pour la collaboration, nous avons fabriqué des casquettes de camionneur, des tee-shirts et des sacs de bowling, explique Christelle Kocher. J'ai essayé de combiner leur univers avec le mien, en y ajoutant une touche artisanale. Nos logos s'intègrent également très bien ensemble."

Mais que dire à celles et ceux pour qui Von Dutch est en quelque sorte la quintessence du mauvais goût? "Les jeunes générations s'en moquent. Ils portent tout ensemble, et ils se fichent complètement du bon ou du mauvais goût."

Koché X Von Dutch est disponible uniquement en ligne sur koche.fr et vondutch.com

En avril dernier, Bella Hadid, elle, s'affichait sur Instagram portant un jeans taille basse avec un logo de la griffe surdimensionné. Et cette semaine, une collaboration avec la marque française tendance Koché est annoncée. Un mariage a priori étrange, sauf pour la créatrice Christelle Kocher. "J'ai tout de suite dit oui. Je garde de bons souvenirs de Von Dutch, de Britney, Justin, Paris... L'étiquette faisait vraiment partie de la culture populaire au tournant du siècle. Et c'est exactement là où je veux me situer avec Koché." Du streetwear pimpé, en bref. C'est qu'en plus de sa propre marque, la Française dirige également la Maison Lemarié, un studio du portefeuille de Chanel qui travaille pour les grandes maisons de couture. Fondé en 1999, Von Dutch est devenu culte sous l'égide du regretté Christian Audigier, qui a par la suite fait d'Ed Hardy un succès. Le label appartient désormais à Royer, le groupe français derrière Charles Jourdan, Dim, Everlast, Airwalk, Kickers ainsi que la licence de vêtements PSG... Une équipe avec laquelle Koché a également collaboré. Actuellement, la marque se repositionne en tant que griffe de luxe, sous la houlette de son directeur créatif Earl Pickens. "Pour la collaboration, nous avons fabriqué des casquettes de camionneur, des tee-shirts et des sacs de bowling, explique Christelle Kocher. J'ai essayé de combiner leur univers avec le mien, en y ajoutant une touche artisanale. Nos logos s'intègrent également très bien ensemble." Mais que dire à celles et ceux pour qui Von Dutch est en quelque sorte la quintessence du mauvais goût? "Les jeunes générations s'en moquent. Ils portent tout ensemble, et ils se fichent complètement du bon ou du mauvais goût."