20 sites qui souhaitent accueillir moins de touristes (en images)

20 sites qui souhaitent accueillir moins de touristes (en images)
© iStock

1. L'Antarctique © iStock

Tous les tour-opérateurs qui organisent des voyages en Antarctique doivent bénificier d'une autorisation. Les navires qui comptent plus de 500 passagers à bord n'ont pas le droit d'amarrer.

2. Barcelone en Espagne © iStock

Barcelone attire tellement de visiteurs que les habitants considèrent le tourisme comme plus problématique que la pauvreté. (Lire aussi notre article Tourist go home, le slogan à la mode à Barcelone). Aussi le bourgmestre a-t-il pris plusieurs mesures pour enrayer le nombre de touristes. Ainsi, les grands groupes ne peuvent plus visiter le marché La Boqueria et la délivrance d'autorisations à ouvrir une accommodation touristique a été suspendue pendant un an.

3. Le Bhoutan © iStock

Le Bhoutan ne veut pas se laisser envahir par les routards, et pour cette raison les touristes doivent payer au moins 200 dolllars par jour qu'ils passent au Bhoutan.

4. Le parc national de Bwindi en Ouganda © iStock

C'est l'un des derniers endroits de la planète où on trouve encore des gorilles de montagne. Le parc n'accepte que huit visiteurs par jour.

5. Les Îles Canaries et les Îles Baléares © iStock

Les Îles Canaries (El Hierro, Fuerteventura, Gran Canaria, La Gomera, Lanzarote, La Palma en Tenerife) et les Baléares (Majorca, Ibiza, Formentera, Menorca en Cabrera) envisagent de prendre des mesures pour faire baisser le nombre de touristes qui risquent de compromettre la beauté de la nature.

6. Cinqueterra en Italie © iStock

Chaque année, ces cinq villages italiens reçoivent 2,5 millions de touristes et les habitants estiment que c'est beaucoup trop. C'est pourquoi à partir de cet été, les touristes devront acheter un billet à l'avance. Une fois le nombre maximum de touristes atteint, plus personne ne pourra accéder aux villages.

7. Fernando de Noronha au Brésil © iStock

Cet archipel situé au large du Brésil est un véritable paradis: on y trouve des plages désertes et des endroits magnifiques pour faire de la plongée. Et il ne faut surtout pas que ça change. Aussi le nombre de visiteur à ce parc national patrimoine de l'Unesco est-il limité à 460 par jour.

8. Le Mont Fuji au Japon © iStock

Chaque année, entre 200 000 et 300 000 grimeurs escaladent le Mont Fuji. Et les autorités japonaises estiment qu'il faut baisser ce nombre. En 2018, elles limiteront le nombre de touristes et instaureront des mesures.

9. L'Islande © iStock

Ces dernières années, le nombre de touristes qui se rend en Islande a triplé alors que l'île n'est pas prévue pour. Aussi le tourisme islandais étudie-t-il s'il est souhaitable qu'autant de personnes visitent les curiosités naturelles et s'il faut investir en capacité d'accueil.

10. L'Île Lord Howe en Australie © iStock

Cette île ne compte que 350 habitants et n'accueille que 400 touristes par jour pour protéger son aspect virginal.

11. Machu Picchu au Pérou © iStock

On délivre 500 autorisations par jour pour l'Inca Trail et pour le Machu Picchu lui-même, le nombre maximum de touristes s'élève à 2500. Et chaque année, l'Inca Trail est fermé tout le mois de février pour entretien.

12. Milford Track en Nouvelle-Zélande © iStock

Le sentier vers le Milford Sound (le célèbre fjord en Nouvelle-Zélande) traverse une forêt vierge. Pour ne pas abîmer le lieu, seuls 500 promeneurs ont le droit de faire le parcours en même temps.

13. Les grottes Mogoa en Chine © Belga

Les grottes abritent des fresques qui remontent au quatrième siècle. Seulement 6000 visiteurs par jour sont autorisés à pénétrer dans les grottes.

14. La forêt vierge de Monteverde au Costa Rica © iStock

Cette forêt vierge est connue pour sa très grande biodiversité. Aussi n'accueille-t-elle que 450 visiteurs par jour et 250 en même temps.

15. Le National Palace Museum à Taipei au Taïwan © Epa

Ce musée est envahi par touristes chinois. C'est pourquoi il n'accueille que 2 500 visiteurs toutes les 90 minutes.

16. Santorin en Grèce © Belga

L'île de Santorin est une escale prisée par les bateaux de croisière. La ville blanche aux toits bleus reçoit environ 10 000 touristes par jour. Aujourd'hui, ce nombre est limité à 8 000 par jour.

17. Skellig Michael en Irlande © iStock

Accessible uniquement entre mai et septembre, l'île qui abrite les ruines d'un ancien cloître construit entre le sixième et le huitième siècle, accueille maximum 180 visiteurs par jour.

18. Venise en Italie © iStock

Venise accueille 80 000 touristes par jour, et les habitants en ont assez. Il n'y a pas encore de limite, mais elle devrait bientôt être instaurée. (Lire aussi Les photos de Venise écrasée par les monstres marins, censurées par son maire)

19. La Cité Interdite à Pékin en Chine © iStock

La Cité Interdite n'accueille que 80 000 touristes par jour. Par ailleurs, ce n'est pas la seule attraction touristique en Chine à avoir fixé une limite.

20. Le parc national de Yosemite aux États-Unis © iStock

Pour l'instant, il n'y a pas encore de limite pour le nombre de visiteurs, mais on parle d'environ 19 000 touristes par jour dans la vallée de Yosemite.