Barbara Witkowska Journaliste

Entre le glamour sophistiqué, le rose gourmand, le coquelicot extrafraîcheur et le néonude, la bouche s’impose en rondeur. Voici comment interpréter toutes les tendances de l’été.

Le rouge version satin

Joli Rouge de Clarins (1.). Couvrant comme il faut, il dessine la bouche d’un seul coup. Pas de bavures ni de débordements et confort total sur les lèvres. Quatorze teintes lumineuses, dont le N° 704. Un rouge vrai et intense. Son nom ? Cupidon.

Rouge à Lèvres Hydratant de Sisley (2.). Les deux nouvelles teintes, saturées de pigments, s’affirment avec insolence. Rouge Ruby L29 est rouge comme les cerises ou les coquelicots. Ultravitaminé, Mandarine L30 est un orange solaire, la couleur phare de l’été.

Rouge Interdit de Givenchy (3.). Mauve Fetish (un rose indigo) et Stylish Purple (un prune noircie)… Deux nuances baroques et opulentes, comme empruntées aux couleurs des robes de bal d’autrefois. Une luminosité fabuleuse due à la présence de cristaux liquides.

ArmaniSilk Caffè de Giorgio Armani (4.). Conçue dans un esprit très italien, cette collection s’inspire des nuances du café et décline une palette allant des beiges aux bruns les plus profonds. La teinte à croquer ? Ristretto 62, un brun laqué ultrasophistiqué.

Brillance et tenue

KissKiss Stick Gloss de Guerlain (5.). C’est le petit frère du rouge éponyme. Mais sa formule est plus fondante grâce à un mélange de plusieurs cires et plus lumineuse grâce à l’huile de ricin. Résultat ? Un sourire haut en couleur et en éclat. Huit nuances fruitées.

Dior Addict High Shine (6.). On dirait une gelée de fruits. La texture, d’une finesse saisissante car exempte de corps gras, réussit pourtant l’exploit d’apporter une brillance extrême et une très bonne tenue. Les teintes ont été cousues main par John Galliano.

Les conseils d’un make-up artist de la maison Dior.

 » Appliquez le N° 214 Nude Silhouette comme base, puis ajoutez le N° 750 Rouge Podium, mais uniquement sur la lèvre inférieure : les lèvres seront légèrement teintées de rouge tendre, comme celles des mannequins sur les podiums. Vous pouvez même mélanger le même N° 214, utilisé comme base, et le N° 420, Mordoré, pour intensifier la couleur. « 

A chacune son ton de rose

Color Fever Roses de Lancôme (7.). Une cellule photosensible et un ordinateur ultrasophistiqué ont capturé la lumière émise par les pétales de rose. Grâce à ces données on a pu sélectionner les pigments les plus précieux et chatoyants. Les six rouges à lèvres et les cinq gloss sont délicieusement veloutés et appétissants.

Rouge Pur et Rouge Pur Shine de Yves Saint Laurent (8.). Le premier est un rouge confortable et satiné. Il est proposé dans une nouvelle nuance, rose acidulé, et s’appelle Rose Orchidée N° 138. Le second est un gloss brillant et repulpant. Le dernier-né de la gamme imite  » le rose tendre de l’enfance  » (Rose Sorbet N° 28).

Les conseils Yannick Vaudry, make-up artist de la maison Yves Saint Laurent.

 » Symbole de fraîcheur et de gaieté, le rose se porte sans modération et peut être accompagné de Golden Gloss N° 12 Golden Cannelle pour nuancer l’effet  » bonbon  » par des reflets précieux et scintillants d’or. « 

Aqualumière et Aqualumière Gloss de Chanel (9.). Ils jouent à fond la carte du sexy et de l’éclat avec des roses tendres, des framboises pétillants et des abricots lumineux (cinq nuances de rouges et huit nuances de gloss). Ils sont faciles à poser grâce à leurs textures onctueuses qui ne plaquent pas. Le plus ? Les créateurs de la maison nous ont concocté un véritable  » cahier de style  » : toutes les teintes s’harmonisent. On les applique directement, on mélange les nuances, on superpose les textures et on invente son propre style.

Un gloss pour repulper

Mini Gloss Effet 3D Les Nudes de Bourjois (10.). Concentré de chic et de naturel en flaconnette avec à la clef une formule ultrabrillance. Les trois teintes (Brun Poetic, Rose Mythic et Nude Egeric) apportent relief, volume et coloration très subtile.

Lipglass Viva Glam VI de MAC (11.). Reconduite depuis plusieurs saisons, cette édition éphémère réunit deux nuances mauves de gloss et un rouge à lèvres rosé. Tous les bénéfices sont versés à la Fondation MAC contre le sida.

Gloss Pétales de Velours de The Body Shop (12.). Texture hydratante tout confort (elle est due à la présence d’huile de marula, issue du commerce équitable en Namibie) et deux teintes discrètes et élégantes : Pêche Tulipe et Rose Délicat.

Long Last Glosswear SPF 15 de Clinique (13.). Il a une excellente affinité avec les lèvres et les chouchoute grâce à son complexe ultrahydratant. Bon point pour sa protection anti-UV élevée. Il agit comme une paire de lunettes pour les lèvres. Les dix teintes sont d’une brillance et d’une luminosité incroyables.

Barbara Witkowska

Partner Content