Les vacanciers se sont bousculés sur la Côte belge au mois de juillet

Le mois de juillet a été très positif pour le secteur touristique de la Côte belge, se réjouit vendredi le Westtoer, l’office de tourisme de la Flandre occidentale. Pour échapper aux températures record observées dans toute l’Europe, les vacanciers belges et étrangers se sont rués sur les plages du littoral belge. Le nombre de nuitées a ainsi augmenté de 3% par rapport au mois de juillet 2021, grâce aux réservations de séjours et aux résidents secondaires.

En juillet, quelque 2,3 millions de touristes d’un jour ont foulé le sable chaud de la Côte belge, soit environ un quart de plus qu’à la même période en 2021. Les dimanches 17 et 24 juillet, avec leur soleil flamboyant et des températures chaudes, ont été des journées exceptionnelles pour les excursions, avec respectivement 140.000 et 145.000 touristes d’un jour.

Sur l’ensemble du mois, le taux d’occupation moyen des hôtels est de 75 à 80 %, avec des pointes jusqu’à 95 % et plus les jours de grande chaleur. La même satisfaction est visible dans les secteurs des maisons de vacances et des campings.

Le pic de réservation pour les séjours a été atteint lors du week-end prolongé de la Fête nationale, avec entre 240.000 et 275.000 nuitées quotidiennes. L’autre grand gagnant est le week-end du 16 et 17 juillet avec plus de 255.000 nuitées le samedi, soit autant de touristes de séjour qu’aux moments exceptionnels de l’été 2021.

Les vacanciers étrangers sont nombreux à avoir choisi la Belgique comme lieu de vacances. Ils ont représenté en moyenne 11% des touristes en juillet, les Allemands étant les hôtes étrangers les plus nombreux, suivis des Néerlandais avec 6% en moyenne. Pour le week-end du 30 et 31 juillet qui arrive, les touristes étrangers représentent 38% des réservations.

Dans les campings, l’intérêt des vacanciers étrangers revient au pourcentage de 2019. Ce sont principalement les campeurs néerlandais, allemands et français qui renouent avec la Côte belge.

Partner Content