Forte fréquentation depuis des années aux Fêtes de Gand avec 260.000 visiteurs

L’avant-dernière journée des fêtes de Gand (Gentse Feesten) a battu un record de fréquentation depuis des années, avec quelque 260.000 visiteurs. Il y a trois ans, lors de la précédente édition, seuls 95.000 visiteurs avaient été comptabilisés.

Plusieurs mesures ont été prises afin de mieux répartir la foule. « Nous avons ainsi demandé aux places de rester exceptionnellement ouvertes plus longtemps, afin que les gens restent bien répartis », a déclaré l’échevin des Fêtes Bram Van Braeckevelt (Groen). « Et malgré ce succès, il n’y a pas eu d’incidents majeurs. Je tiens à remercier tous les organisateurs pour avoir géré cette situation avec bon sens. »

La place Saint-Bavon a cependant dû être fermée à 02h30 du matin, car les stocks de bière étaient épuisés. Les autres places ont, elles, été autorisées à fermer à 03h30. Le maintien des places ouvertes plus longtemps a été décidée lors après une réunion d’urgence tenue à 01h00 du matin. « Nous avons pu nous adapter rapidement, ce qui prouve une fois de plus que nous sommes très forts sur le plan organisationnel », s’est réjoui l’échevin.

De Lijn a transporté environ 3.400 personnes samedi avec ses « Party Bus » spéciaux, soit le double par rapport à la même journée de l’édition 2019.

De Lijn a également affrété des bus et des trams supplémentaires pour ramener les derniers fêtards à la maison. Malgré l’affluence, la situation est restée assez calme. Neuf bagarres ont été signalées et 25 personnes ont été interpellées, dont 15 pour trouble à l’ordre public et 4 pour ivresse publique. De plus, 143 personnes ont reçu une sanction administrative communale (SAC) pour avoir uriné en public, dont 113 dans la Zone Festive et 30 à l’extérieur. Un voleur a également été surpris avec 6 téléphones portables dans ses sous-vêtements.

Partner Content