Le pouvoir masculin selon Kenzo

20/08/08 à 17:00 - Mise à jour à 16:59

Source: Weekend

Pour les 20 ans de Kenzo Parfums, la marque japonaise sort le masculin Kenzopower.

Le pouvoir masculin selon Kenzo

© SDP

La marque japonaise aime les histoires de fleurs imaginaires. Au féminin, le grand succès Flowerbykenzo met en scène un coquelicot urbain. A leur tour, les hommes découvrent aujourd'hui Kenzopower, un subtil conte olfactif, inspiré par une tulipe abstraite.

La fragrance
"Pour marquer d'une pierre blanche le 20e anniversaire de Kenzo Parfums, nous avons voulu créer un grand masculin emblématique qui s'inscrirait dans les racines de la marque et raconterait une histoire autour d'une fleur un peu irréelle, indescriptible et abstraite", explique Patrick Guedj, directeur de création de Kenzo Parfums. L'héroïne ? Une tulipe très particulière, inspirée vaguement d'une espèce sauvage à bouts pointus qui certes existe réellement mais qui... ne sent strictement rien. Le parfumeur Olivier Polge lui a donc "inventé" une jolie odeur en conjuguant des effluves de rose, de jasmin et de freesia. Le départ est frais, juste quelques accents de coriandre et de cardamome. Ce bouquet subtil et raffiné se mêle dans un fond onctueux de baume tolu, de cèdre et de labdanum. Au final, un sillage bien "texturé", enveloppant, captivant et sensible, en dehors des sentiers battus.

Le flacon
Il est 100 % "made in Japan". Patrick Guedj a eu un coup de foudre pour une bouteille de saké. Le renommé concepteur et designer Kenya Hara, chantre du minimalisme voire du vide, si typiques de la tradition japonaise, l'a dessinée pour le fabricant de saké Masuichi Ichimura. Sollicité par Kenzo, Kenya Hara s'est empressé d'y apporter quelques ajustements. Mais le célèbre adage "la première idée est toujours la meilleure" s'est avéré, une fois de plus, d'une vérité absolue et on a décidé de ne rien changer. Suite à un "gentleman agreement" avec le fabricant de saké, le flacon a été repris tel quel. Pas de message "bavard". Aucun détail ne heurte les courbes originelles, argentées et plus que parfaites. La signature se fait discrète, agrémentée d'un croquis graphique d'une tulipe.

La communication
Le film nous plonge dans une ambiance onirique, un peu surréaliste et raconte l'histoire d'une rencontre. Dans une pièce dépouillée, un homme rêve. Au moment où une tulipe immaculée tombe dans sa main, apparaît une silhouette féminine, nue et languissante. A nous d'imaginer la fin de l'histoire. Elle sera toujours parfumée de notes indicibles d'une fleur abstraite.

Barbara Witkowska

Nos partenaires