CeeLo Green : des paradis artificiels de soul-funk-rap à se pâmer

31/05/13 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Weekend

Depuis quand n'avez-vous pas entendu un album de Noël excitant ? La question peut sembler incongrue au printemps mais la dernière production de CeeLo Green, parue à l'automne (CeeLo's Magic Moment), tient de la pure fibre Xmas.

CeeLo Green : des paradis artificiels de soul-funk-rap à se pâmer

En concert le 30 juin prochain à Couleur Café. www.couleurcafe.be

Le chanteur afro-américain, né Thomas DeCarlo Callaway le 30 mai 1974 à Atlanta, y est une nouvelle fois éblouissant. Confirmant que sa voix transporte n'importe quelle musique vers des paradis artificiels de soul-funk-rap à se pâmer. Devenu mondialement célèbre depuis l'énorme Crazy sorti en 2006 avec Gnarls Barkley - lui et Danger Mouse - ce quasi-quadra s'est imposé comme le meilleur chanteur noir depuis les merveilles vintage Stevie Wonder/Marvin Gaye. Qu'il interprète une reprise de Joni Mitchell (River) ou qu'il duettise avec Selah Sue sur Please, c'est sublime. Forcément sublime. Un nouveau solo, titré Girl Power,et un projet avec les rappeurs de Goodie Mob devraient sortir au second semestre. On les attend d'oreille ferme. PH.C

En savoir plus sur:

Nos partenaires