Nespresso relooke ses boutiques et tente de réduire son empreinte écologique

05/07/18 à 18:17 - Mise à jour à 06/07/18 à 16:32

Source: Weekend

C'est dans la ville universitaire de Louvain que Nespresso a inauguré son nouveau concept de magasin, une expérience d'achat repensée qui met, entre autres, l'accent sur le recyclage.

Nespresso relooke ses boutiques et tente de réduire son empreinte écologique

© DR

Nespresso, leader en Belgique et dans le monde sur le marché du café en dosettes, innove avec un nouveau concept de boutique. Quand on franchit la porte du nouveau point de vente installé à Louvain depuis la mi-juin - le premier du genre - on est d'entrée de jeu agréablement accueilli par un spécialiste de la marque, pour une approche personnalisée à la découverte de toute la gamme de l'inventeur de la capsule de café en aluminium.

Fini donc l'aspect un peu statique, voire guindé, place à une expérience plus fluide et plus conviviale pour le client, qu'il soit fidèle ou de passage. Ici, la caisse traditionnelle est remplacée par des tablettes et laisse la place à un bar spacieux - pensé pour être un véritable lieu de vie et de rencontre - où sont organisées des séances de dégustation avec des baristas maison.

Nespresso a aussi la volonté de mettre plus en avant sa politique environnementale en aménageant des espaces dédiés tout particulièrement au recyclage et aux aspects durables de son café en portions. Un point sensible de son ADN, Nespresso étant souvent critiqué pour les déchets occasionnés par ses petites capsules bien que la marque assure que l'aluminium utilisé soit "recyclable à l'infini". Elle admet toutefois qu'il faudrait un moyen plus simple et plus aisé pour le consommateur de les recycler.

"Une capsule sur 4 recyclée, ce n'est pas assez!"

"Une capsule Nespresso sur quatre est actuellement recyclée, ce n'est clairement pas assez. C'est la raison pour laquelle notre volonté est de communiquer davantage sur les différentes options offertes à nos clients en matière de recyclage", nous explique Stéphane Detaille, Marketing Manager BeLux, lors de l'inauguration du point de vente louvaniste.

"Dans le nouveau concept de boutique, un corner spécial est dédié au recyclage pour inciter les consommateurs à y ramener leurs capsules ou opter pour les autres solutions de mises en place (voir aussi encadré ci-dessous). Nous avons en effet la capacité de recycler l'entièreté des capsules que nous vendons en Belgique et au Luxembourg.", ajoute-t-il. Interrogé sur les alternatives possibles à l'aluminium, le responsable marketing de la marque réplique que la société suisse tient par dessus tout à ce matériau car il représente la meilleure protection contre l'oxygène, la lumière et l'humidité pour un café de qualité.

Ce nouvel espace situé en Brabant flamand s'ajoute aux huit boutiques déjà présentes dans notre pays. Deux autres boutiques Nespresso accueilleront bientôt ce nouveau concept à l'automne: l'une à Anvers et l'autre à Liège. Par ailleurs, Nespresso a aussi lancé une formule de "pop-ups store", soit des points de vente éphémères installés pour quelques mois dans certains lieux tests. L'un, le premier du type en Europe, est actuellement installé à Liège dans le complexe commercial Médiacité. Un autre, de plus petite taille est présent à Bruges, et un troisième se trouve à Charleroi, dans le centre commercial Rive Gauche.

Et la demande semble bien être là. "La Belgique est une terre de café", proclame Nespresso. Le Belge consomme en effet beaucoup de café, étant numéro 8 sur la liste des plus grands buveurs avec 6,8 kg/an et quatre tasses par jour en moyenne. Cette affirmation s'explique surtout aussi par le fait que 90% des grains de café de l'entreprise arrivent par bateau à Anvers et Zeebrugge depuis les pays producteurs du monde entier pour être ensuite acheminés vers la Suisse, où se trouve le siège de la société.

Comment recycler ses capsules Nespresso ?

Le coin recyclage.

Le coin recyclage. © DR

Les capsules en aluminium de café portionné ne peuvent pas être glissées dans les sacs PMC bleus. Selon Fostplus, elles ne peuvent pas être recyclées efficacement et font donc partie des déchets résiduels. Nespresso travaille actuellement à la possibilité de pouvoir jeter les dosettes dans les sacs poubelle PMC comme c'est déjà le cas en Allemagne où les capsules sont intégrées dans le système collectif.

En attendant, plusieurs options s'offrent au consommateur qui veut faire la démarche de recycler ses capsules usagées.

Il peut les déposer dans une des 11 Boutiques Nespresso en Belgique ou au Luxembourg, ou dans plus de 1 000 points de retrait UPS. Il est aussi possible de les remettre aux livreurs DPD lorsque ceux-ci lui livrent sa commande.

Dans les parcs à conteneurs

Depuis début mai, en collaboration avec in BW - le partenaire économique et environnemental pour la province du Brabant wallon - Nespresso a mis en place un projet pilote dans les 17 recyparcs d'in BW. Les consommateurs qui résident en Brabant wallon et à Braine-le-Comte peuvent y apporter leurs capsules en aluminium usagées. Ce projet s'étend également aux recyparcs exploités par la société privée Renewi et desservant les communes de Braine-l'Alleud/Waterloo et Mont-Saint-Guibert. Les 19 parcs participants ont prévu un conteneur spécifique, dans lequel les consommateurs peuvent déposer leurs capsules aluminium, avec ou sans sac de recyclage.

Depuis début juin, Nespresso développe aussi ses points de recyclage avec la mise en place de nouveaux points de vente et de collecte dans trois magasins Delitraiteur en Belgique. Ces premiers comptoirs digitaux sont situés à Uccle, Nivelles et Waterloo. D'ici fin 2018, ce projet sera étendu à 10 autres branches Delitraiteur en Belgique. L'objectif final est d'équiper les 37 Delitraiteur belges franchisés de la sorte d'ici fin 2019.

Nos partenaires