La top Cara Delevingne, sanglante, dans le nouveau clip de Die Antwoord

06/11/14 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Weekend

Le groupe sud-africain Die Antwoord, en pleine promotion, a fait appel à une belle brochette d'artistes pour son nouveau single "Ugly Boy", dont le top Cara Delevingne.

La top Cara Delevingne, sanglante, dans le nouveau clip de Die Antwoord

© YouTube

Die Antwoord, ce groupe issu du mouvement contre-culturel sud-africain, le fameux "zef" en afrikaans, a une réputation plus que sulfureuse : corps parsemés de tatouages, coiffures et univers visuels provocateurs voire obscènes, chansons mêlant hip-hop, techno, dance et rave obsédantes. Les deux membres du groupe ont leur univers bien à eux. D'un côté, Yo-Landi, la femme-enfant punk entre héroïne de manga semblant sortie tout droit d'un film d'horreur. De l'autre, son compagnon Ninja,"redneck tatoué" au caractère agressif, la tête un peu (beaucoup) ravagée. Leurs clips sont visuellement à leur image: choquants. Les deux têtes-brûlées n'hésitent pas non plus à inviter en première partie de leurs concerts et dans leur clip Enter The Ninja, un artiste DJ atteint de progéria, une maladie génétique extrêmement rare qui provoque un vieillissement accéléré.

Cette fois, Die Antwoord, en pleine promotion, fait le buzz pour avoir fait appel à une belle brochette d'artistes de tous bords pour son nouveau single "Ugly Boy" que certaines critiques musicales trouveront un peu trop convenu. Yo-Landy et Ninja y ont convié, entre autres, la top du moment, Cara Delevingne, qui semble nager comme un poisson dans l'eau dans leur univers plus que zarbi. La mannequin munie d'un pistolet à eau, en fait gicler, l'air déterminé, du sang, le plus naturellement du monde. A ses côtés, on reconnait Marilyn Manson, Dita von Teese, Jack Black ou encore, Flea, le bassiste des Red Hot Chilli Peppers. Attention, ça pique aux yeux et aux tympans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires