Pas de procès pour Dolce et Gabbana

05/04/11 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Weekend

Les poursuites pour évasion fiscale contre les créateurs italiens ont été abandonnées.

Pas de procès pour Dolce et Gabbana

© reuters

Les poursuites pour évasion fiscale contre les créateurs italiens ont été abandonnées.
Domenico Dolce et Stefano Gabbana n'iront pas devant la justice. L'enquête ouverte contre le duo, soupçonné d'évasion fiscale pour près d'un milliard d'euros a été classée sans suite par le juge Simone Luerdi ce vendredi 1er avril à Milan. Au total, les sept personnes mises en cause dans l'affaire ont été innocentées. Dolce et Gabbana étaient poursuivis pour escroquerie envers l'Etat italien et pour inexactitudes dans leurs déclarations de revenus.

Les magistrats les soupçonnaient en outre d'avoir créé une société écran au Luxembourg en 2004 et 2005, lui confiant le contrôle des marques du groupe pour échapper au fisc italien. Cette entreprise luxembourgeoise, Gado, était en réalité gérée depuis l'Italie. En mai 2009, un communiqué du duo avait démenti ces allégations.

Lexpress.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires