La poubelle fait sa révolution, objectif "zéro déchet"

25/01/17 à 12:00 - Mise à jour à 26/01/17 à 08:20

Source: Weekend

L'éradication des déchets ménagers, une utopie ? Focus sur le "Zero Waste" et ses adeptes armés de sacs en tissu et de bocaux, une tendance relevant plus d'un mode de vie réfléchi que de la lubie d'altermondialistes radicaux.

En guise de préambule, ce douloureux rappel : nous produisons chaque année une quantité astronomique de déchets. Au niveau mondial, ce sont quelque 20 milliards de tonnes qui sont déversées annuellement dans les mers et océans. Pour ramener ces chiffres démesurés à une échelle à peine moins abstraite, StatBel estime qu'en 2014, notre petit pays a généré 1 741 tonnes de rebuts d'emballages, tandis que, selon le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation, le gaspillage alimentaire atteint le triste score de 3,6 millions de tonnes par an. Des données obscènes sur une planète en proie à l'asphyxie, dont un habitant sur huit souffre encore de la faim - à se demander qui sont vraiment les ordures. Refusant d'adopter une attitude passive face à cet alarmant constat, des citoyens de tous horizons ont tenté de trouver des solutions pour contourner ce que l'industrie nous présente comme une fatalité. Leur idée de base ? Une sobriété de consommation, et des manières toujours plus inventives d'optimiser les biens à disposition et de revaloriser un maximum de denrées de toutes sortes. Et pas question d'abuser de certaines matières sous prétexte qu'elles sont recyclables, le meilleur déchet est celui qui n'existe pas.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires