La violence des déclarations sexistes de Donald Trump incarnée dans une série de photographies

13/12/16 à 13:59 - Mise à jour à 14:00

"J'ai peur que la manière dont il parle des femmes ne devienne la norme"...

C'est sans doute pour cette raison qu'Aria Watson, 18 ans, étudiante au Clatsop Community College dans l'Oregon - peu concernée par la question politique avant l'arrivée de Trump au pouvoir - a dès lors immédiatement décidé de lui consacrer son travail de fin d'études en classe de photographie. Avec la série #SignedbyTrump, la jeune femme a décidé de mettre en exergue la violence des déclarations sexistes du nouveau président des Etats-Unis, en les incarnant sur la peau de modèles féminins nus. Des photographies à la fois puissantes et fragiles.

Nos partenaires