Melania Trump reçoit les Premières dames en rose fluo

21/09/17 à 11:44 - Mise à jour à 11:43

Source: Belga

Melania Trump a déjeuné mercredi avec des dizaines de Premières dames et premiers époux de dirigeants du monde, les appelant à protéger les enfants et à "montrer l'exemple" en matière d'éthique.

Melania Trump reçoit les Premières dames en rose fluo

© Belga

Souvent critiquée aux Etats-Unis pour sa réticence à endosser pleinement le rôle de Première dame, la troisième épouse de Donald Trump, resplendissante dans une robe rose fluo, a prononcé un discours de quelques minutes avant de présider un déjeuner de plus d'une centaine de convives en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

"Nous devons enseigner à nos enfants les valeurs de l'empathie et de la communication qui sont au coeur de la gentillesse, la conscience, l'intégrité et le leadership, qui ne peuvent être enseignés que par l'exemple", a déclaré l'ex-mannequin, qui a gardé un fort accent de sa Slovénie natale.

"Aucun enfant ne devrait avoir faim, être traqué, inquiété, terrorisé, brutalisé, isolé avec personne à qui demander de l'aide (...) Qu'il s'agisse de problèmes de drogue, d'intimidation, de pauvreté, de maladie, d'analphabétisme ou de famine, les enfants sont les premiers et les plus durement touchés dans tous les pays", a-t-elle ajouté lors de ce discours.

Ce message dénonçant les intimidations avait été raillé d'avance sur la twittosphère, beaucoup d'opposants à Donald Trump soulignant les tweets parfois brutaux du président américain. Mardi, le président américain a prononcé un discours jugé particulièrement belliqueux à la tribune des Nations unies.

Melania a elle été chaudement applaudie par l'auditoire, réparti entre une dizaine de tables fleuries de bouquets de roses et bercé par les airs classiques d'un quatuor. Elle a ensuite claqué la bise à la Française Brigitte Macron, et pris place immédiatement à sa gauche. Miroir du dialogue privilégié que semblent avoir établi Emmanuel Macron et Donald Trump, les deux femmes s'étaient déjà rencontrées longuement lors de la venue des Trump à Paris pour le défilé militaire du 14 juillet.

La Canadienne Sophie Trudeau était assise elle à la droite de la Française, objet de moult sollicitations avant le déjeuner, beaucoup de ses homologues semblant ravies de poser avec elle pour une photo souvenir.

Nos partenaires