Le tourisme fait sa révolution : Etat des lieux des nouvelles manières de voyager

15/12/16 à 13:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Weekend

Airbnb, NightSwapping, Belvilla ou Charles'Home sont les symboles d'un secteur touristique qui bouge. De quoi empêcher les hôtels bruxellois de dormir ? Pas forcément.

Le cas d'Airbnb reste le plus débattu. Bien que l'entreprise californienne affiche (déjà) huit ans à son compteur, il ne se passe pas un trimestre sans que des questions se posent. Récemment, c'est à Barcelone que la célèbre plate-forme de location de logements en ligne s'est fait taper sur les doigts : 600 000 euros d'amendes lui ont été réclamés par le maire de la ville, pour cause d'appartements exploités sans autorisation. Dans la cité la plus visitée d'Espagne, les habitants ronchonnent, irrités par les nuisances - bruits, dégâts, hausse des loyers... - liées au flot incessant de touristes. Il n'en fallait pas plus pour que les nouveaux venus du secteur soient accusés, eux qui doivent composer avec des lois qui sont à peu près différentes dans chaque pays où ils sont "implantés" - rappelons qu'ils ne font que servir d'intermédiaires, via le Web, entre ceux qui accueillent et ceux qui louent.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

WeekendInformation Services

Nos partenaires