Mons 2015 : les 5 nouveaux musées

21/09/15 à 09:29 - Mise à jour à 17/11/15 à 11:11

Source: Le Vif/l'express

Mons, capitale européenne de la culture 2015, a mobilisé ses forces pour inaugurer cinq nouveaux musées qui focalisent toutes les attentions.

Mons 2015 : les 5 nouveaux musées

Mons © BELGA

L'Artothèque : la "face cachée" des musées montois

Centre névralgique du Pôle muséal, l'Artothèque rassemble toutes les collections qui ne sont pas exposées de façon permanente dans les autres sites muséaux. Un défi d'autant plus grand que les réserves montoises balaient des millénaires, mêlant du matériel lithique préhistorique et des oeuvres contemporaines. Une merveilleuse diversité, synonyme de complexité. "Cette initiative de conserver toutes les collections, quelque 50 000 pièces, en un seul lieu est inédite, s'enthousiasme Xavier Roland. Nous ne connaissons pas d'institution semblable en Europe. En outre, cette concentration présente un avantage certain en termes d'économie d'échelle : l'Artothèque ne nécessite qu'un seul conservateur, un seul atelier de restauration, un seul centre de documentation... Le tout étant géré selon une seule logique. Les pièces sont réparties sur six niveaux, répondant à des contraintes spécifiques pour garantir des conditions optimales de conservation."

L'artothèque s'est installée dans la chapelle de l'ancien couvent des Ursulines, exemple remarquable d'architecture classique datant du début du XVIIIe siècle. Un joyau hors du commun et hors du temps. Cette réaffectation s'accompagne d'une splendide transformation : la création d'une faille verticale s'ouvrant sur la hauteur et la longueur de la nef qui permet d'appréhender l'espace dans ses trois dimensions.

Le Beffroi : un panorama imprenable sur toute la région

Reconnu par l'Unesco "Patrimoine mondial de l'Humanité" en 1999, cet ouvrage d'architecture est le seul beffroi baroque en Belgique. Avec ses 365 marches, ses 87 mètres de hauteur et ses 49 cloches, l'édifice du XVIIe siècle est à redécouvrir après trente ans de rénovation. Le Beffroi offre un panorama imprenable sur toute la région. Un ascenseur facilite l'accès au public et permet aux personnes à mobilité réduite de profiter d'une grande partie de la visite. Outre son voyage en altitude, le visiteur a accès à un centre d'interprétation lui permettant de remonter le temps. Il aborde les origines de sa construction, son rôle à travers les époques, l'horloge et le carillon, ses chantiers de restauration, sa reconnaissance en tant que patrimoine Unesco.

Mons Memorial Museum : Histoire, vécu et émotions

Composé de manière chronologique, le parcours interroge les réalités complexes des phénomènes guerriers mais revient aussi sur l'importance du passé militaire de la région (du Moyen Age aux deux guerres mondiales). Le visiteur est plongé dans le destin d'hommes et de femmes (anonymes ou célèbres), dans le vécu quotidien de soldats et de civils en période de paix, de guerre et d'occupation... en faisant appel à des notions très variées : le sentiment d'appartenance, la conviction patriotique, les violences, la clandestinité, la résistance... La visite est ponctuée de nombreuses lettres, carnets de note et interviews. Autant de témoignages authentiques qui viennent donner vie aux objets présentés et qui rendent compte des relations contrastées qui pouvaient exister entre occupants et occupés. Ces pièces, choisies parmi les 5 000 que comptent les collections d'histoire militaire de la ville, ont été sélectionnées en raison de leur importance historique mais aussi pour leur vécu et l'émotion qu'elles dégagent.

Le MMM occupera le site de la Machine à Eau.

Le musée du Doudou : vive la Ducasse !

Une relecture insolite de ce patrimoine multiséculaire. "Le musée permet de comprendre les différentes facettes de ce moment de folie totale, néanmoins très ritualisé, commente Xavier Roland. La Ducasse est issue d'un mythe européen, celui de saint Georges et du dragon, qui en fin de compte transcende de grands thèmes philosophiques tels que la structure du bien et du mal, du laïc et du religieux, de la nature et de l'urbain.". Ce centre d'interprétation prend ses quartiers au Mont-de-Piété.

Le SILEX'S : pour comprendre de manière ludique nos origines

À 6 km de Mons s'étendent les minières néolithiques de Spiennes. Un patrimoine très spécifique. Ce site archéologique, l'un des plus anciens et des plus vastes centres d'extraction de silex d'Europe, témoigne de manière exceptionnelle de l'inventivité et l'ingéniosité des hommes de cette époque. Les fouilles ont révélé des milliers d'objets parmi lesquels des haches, des lames en silex, des poteries mais aussi des restes de faunes et de squelettes humaines. Des témoignages essentiels dans la compréhension de l'évolution culturelle et technologique de l'homme. Entre nature et culture, le SILEX'S propose différentes balades didactiques en extérieur, un splendide espace muséal - pavillon circulaire laissant passer la lumière - qui présente des objets archéologiques, des reconstitutions, des animations multimédias permettant de comprendre de manière ludique nos origines et une descente inoubliable en sous-sol dans les minières originelles...

Infos : Tourisme Wallonie

Nos partenaires