"Voler n'a jamais été aussi sûr"

08/06/15 à 20:21 - Mise à jour à 20:21

Source: Belga

Voyager en avion n'a jamais été aussi sûr, malgré plusieurs récents accidents qui ont fait la une des journaux, a affirmé lundi Tony Tyler, le chef de l'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) qui tient son assemblée générale annuelle à Miami (sud-est des Etats-Unis).

"Voler n'a jamais été aussi sûr"

© istock

"Avec un ratio d'un avion perdu tous les 4,4 millions de vols l'an dernier, voler n'a jamais été aussi sûr", a déclaré M. Tyler pour la 71e réunion annuelle du groupe.

"Mais paradoxalement la sécurité du transport aérien a été constamment à la une des journaux récemment", a-t-il ajouté. Pour celui-ci, la disparition mystérieuse du vol Malaysia Airlines 370 en mars 2014, le Malaysia Airlines 17 abattu au-dessus de l'Ukraine en juillet ou le crash délibéré causé par le copilote de la Germanwings dans les Alpes françaises en mars dernier ne sont que des "événements extraordinaires".

"Chaque perte est une tragédie", a-t-il encore souligné devant plus d'un millier de responsables de l'industrie du transport aérien réunis dans le sud de la Floride.

Le patron de la IATA s'est dit aussi "scandalisé" par le crash du vol MH17, qui a fait 298 morts quand il a été abattu par un missile au-dessus de l'Ukraine. Les avions de ligne "ne doivent jamais être pris comme des cibles dans une guerre", a-t-il dit. Il a précisé que les gouvernements travaillaient pour améliorer le partage d'informations relatives à la sécurité avec l'IATA, et il a appelé à une grande réunion pour se pencher sur le contrôle, la vente et le déploiement des armes antiaériennes.

Quant au crash de l'avion de la Germanwings, précipité au sol par le copilote perturbé mentalement, il s'est agi de "l'acte horrible et délibéré de l'un des nôtres", a regretté Tony Tyler.

"Nous ne sommes pas immunisés contre les problèmes de santé mentale", a noté le président de la IATA, ajoutant que l'enquête devrait aider "les compagnies et les régulateurs à trouver le moyen de trouver le meilleur équilibre possible pour contrôler la santé mentale" de leurs personnels.

Selon M. Tyler, l'industrie du transport aérien devrait enregistrer 29,3 milliards de dollars de recettes en 2015 contre près de 20 milliards en 2014, les avions voyageant de plus en plus souvent pleins, et les prix du pétrole étant assez bas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires