Depuis le début, avec Sang Hoon, il est question de voyages. Parce qu'il est né en Corée mais qu'il vit en Belgique. Mais surtout, parce qu'il se définit avant tout comme un " citoyen du monde ". Ses plats ne racontent rien d'autre que cela : la diversité des terroirs. C'est évident quand on évoque L'air du temps, à Liernu, son immense domaine et le potager qui nourrit ses assiettes. Et cela s...