Le passé est une source d'inspiration et de renouvellement

" Delvaux est la plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde et a toujours entretenu une relation privilégiée avec son passé, son histoire et surtout son patrimoine. Elle a commencé à protéger ses créations dès 1908 lorsque Charles Delvaux a déposé le premier brevet de sac à main. Ensuite, en 1933, Franz Schwennicke a créé le livre d'Or qui contient le dessin de chaque modèle réalisé et en reprend désormais p...

" Delvaux est la plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde et a toujours entretenu une relation privilégiée avec son passé, son histoire et surtout son patrimoine. Elle a commencé à protéger ses créations dès 1908 lorsque Charles Delvaux a déposé le premier brevet de sac à main. Ensuite, en 1933, Franz Schwennicke a créé le livre d'Or qui contient le dessin de chaque modèle réalisé et en reprend désormais plus de 3 000. Lorsque je suis arrivée en 2011, les sacs emblématiques de la Maison, tels que le Brillant (1958), le Tempête (1967) et le Pin (1972), existaient déjà. J'ai toujours eu la liberté de me détacher de ces pièces iconiques pour créer de nouveaux modèles, mais j'aime me plonger dans nos archives afin de repenser et moderniser certaines pièces, sans jamais les dénaturer. Telle une bonne chirurgie esthétique, le but est de leur donner un coup de jeune sans que l'on puisse vraiment mettre le doigt sur les changements. Lorsque nous avons créé la Collection Les Humeurs du Brillant pour les 50 ans du Brillant, ma première intuition était que l'on devrait continuer à mettre avant notre savoir-faire belge tout en allant plus loin dans la fantaisie et l'avant-gardisme. " " Nous continuons à rechercher d'anciens modèles afin de pouvoir retracer notre histoire. Il nous arrive aussi de racheter d'anciens sacs à des particuliers qui partagent toujours avec émotion l'histoire de cette pièce et ont souvent du mal à s'en séparer... " " Nous avons créé " Ceci n'est pas un Musée " afin de faire découvrir la richesse de notre patrimoine en très peu de temps. Mais il était aussi primordial de la replacer dans son contexte historique et son actualité. Puisqu'il est impossible de raconter plus de 190 ans d'histoire dans un espace aussi limité, nous avons décidé de le concevoir autour de trois histoires qui s'entrecroisent et en renforcent l'identité : celle de Delvaux, celle du sac à main et celle de la Belgique. Le résultat final est un musée sans itinéraire dans lequel on découvre le patrimoine, les créations et les pièces emblématiques de la Maison au gré de ses envies. "