Comme un carnaval entre deux rites consacrés, la fête des non-parents a eu lieu au mitan de celles des mères et des pères, le 16 mai dernier à Paris, en présence d'une centaine de personnes et de beaucoup de bière belge. " Vous n'avez pas d'enfant ? Soyez-en fier ! Que cette absence de progéniture résulte d'un choix ou d'une fatalité, vous n'imaginez pas quel précieux service votre stérilité rend à l'humanité ! " lançait crânement l'invitation,...

Comme un carnaval entre deux rites consacrés, la fête des non-parents a eu lieu au mitan de celles des mères et des pères, le 16 mai dernier à Paris, en présence d'une centaine de personnes et de beaucoup de bière belge. " Vous n'avez pas d'enfant ? Soyez-en fier ! Que cette absence de progéniture résulte d'un choix ou d'une fatalité, vous n'imaginez pas quel précieux service votre stérilité rend à l'humanité ! " lançait crânement l'invitation, signée Théophile de Giraud (*) et Frédérique Longrée " qui n'ont pas de descendance et pas la moindre intention d'en avoir ". L'écrivain contestataire belge - c'est lui qui, en 2008, avait badigeonné de rouge la statue équestre de Léopold II - et sa compagne, déjà à l'origine de premières festivités du genre l'an dernier à Bruxelles, poursuivaient leur diatribe anti-procréation en vantant la certitude de ne pas donner le jour à un violeur ou à un néonazi, de priver le capitalisme d'un " nouvel esclave " et de ne pas infliger un pollueur de plus à notre planète malade de sa surpopulation. Une médaille du mérite écologique était d'ailleurs promise aux non-pères et non-mères présents ce jour-là aux côtés, entre autres, de notre entarteur national Noël Godin et de Corinne Maier, auteur de No Kid. Quarante raisons de ne pas avoir d'enfant, joli succès paru en 2007 aux éditions Michalon. Quand on voit tout ça, on a quand même envie de dire merci papa. Pour oser élever un enfant avec tout ce que cela implique comme prise de risques, comme abnégation et comme altruisme, il faut être de l'étoffe des héros. Si, à juste titre, vous voulez gâter votre géniteur ce 13 juin, reportez-vous à notre sélection de cadeaux taillés sur mesure ( lire en pages 19 à 26), que votre paternel soit éternel ado comme le Hank Moody de Californication, papa poule comme le Tom Scavo de Desperate Housewives, classieux comme le Sean McNamara de Nip/Tuck... ou pas. Mais ne cherchez pas le Docteur House dans ces pages. Il cause sans doute éradication des marmots avec Théophile de Giraud. (*) L'Art de guillotiner les procréateurs. Manifeste anti-nataliste, par Théophile de Giraud, chez Le Mort-Qui-Trompe, 2007. Delphine Kindermans - Rédactrice en chef"Une médaille du mérite écologique aux non-pères."