Dans leur bureau à Saint-Gilles, l'ambiance est " moelleuse ". D'épais tapis tricotés, ronds et rectangulaires, réchauffent le sol ; çà et là sont posés des ballons d'intérieur recouverts de housses en laine. Sur les étagères se croisent écharpes multicolores, cintres en métal habillés de maille et cordes avec crochets multi-usages. On nous invite à prendre place sur le coussin Tapa confectionné avec des chutes de tissageà
...

Dans leur bureau à Saint-Gilles, l'ambiance est " moelleuse ". D'épais tapis tricotés, ronds et rectangulaires, réchauffent le sol ; çà et là sont posés des ballons d'intérieur recouverts de housses en laine. Sur les étagères se croisent écharpes multicolores, cintres en métal habillés de maille et cordes avec crochets multi-usages. On nous invite à prendre place sur le coussin Tapa confectionné avec des chutes de tissageàDu 23 au 26 septembre, éditeurs et architectes découvriront les opus griffés Chevalier-Masson au salon " 100 % Design London ". Depuis cinq ans, à l'initiative de Bruxelles Export et de " 101 % Designed in Brussels ", cinq designers sont invités à participer aux Salons de Stockholm (février), Milan (avril) et Londres (septembre). Les heureux élus, très complémentaires, se voient offrir un stand commun. Ils imaginent en équipe une scénographie conçue comme une vitrine du design bruxellois. " Être présents la même année sur plusieurs lieux est efficace, souligne Anne Masson. Après Stockholm et Milan, nous avons déjà eu quelques retours intéressants. " Le même week-end, à Bruxelles, le public pourra découvrir la collection chez Eric Beauduin, créateur de sacs, lors des Journées Portes Ouvertes dans le cadre de " Design September " (lire aussi Le Vif Weekend du 13 août dernier). Animés par la même démarche expérimentale sur la matière, la rencontre entre Anne Masson et Eric Chevalier était inévitable. Ce dernier a commencé par étudier les arts appliqués à Nantes, sa ville natale. La vocation pour le textile lui est venue " naturellement, sans accros et sans une véritable prise de décision ". Il peaufine ses connaissances à Paris et à Roubaix puis travaille pendant quatre ans pour Christian Lacroix en secondant le couturier dans ses recherches textiles. Lors d'un séjour à Bruxelles, il rencontre Anne. La Suissesse, originaire de Lausanne, a débarqué dans la capitale belge pour étudier le design textile à La Cambre. " J'avais l'intuition que le textile offrait un grand potentiel, confie-t-elle. Il est naturel, intime et collectif, il permet à la fois de créer, de construire et de fabriquer. "Diplôme en poche, Anne s'associe avec Eric Beauduin, jeune styliste issu de La Cambre. Pendant cinq ans, le tandem réalise des collections d'accessoires et de vêtements, notamment en maille. À l'orée du iiie millénaire leurs chemins se séparent. Anne épouse Eric Chevalier et entre à La Cambre comme responsable de l'atelier de design textile. Son mari, lui, y intervient régulièrement en enseignant les technologies d'impression. Aujourd'hui, le couple mène à bien une double carrière de professeurs et de créateurs sous le label Chevalier-Masson. " Le textile existe depuis des millénaires, il est lié à l'histoire de l'humanité, explique Anne. À La Cambre, nous l'envisageons comme un medium essentiel, naturellement connecté au design, au vêtement, à la mode, à l'habitat, à l'art. Notre but est d'apprendre aux étudiants comment ce medium textile, avec ses spécificités et ses potentiels, peut concrétiser leurs préoccupations et témoigner de leur rapport au monde. "Dans leur travail personnel, Anne Masson et Eric Chevalier aiment s'impliquer dans des projets expérimentaux haut de gamme où ils peuvent se surpasser autour des différents éléments de la conception textile : le fil, le motif, la structure ou la forme. Leurs créations, autoéditées, font appel à des techniques industrielles et artisanales. Ponctuellement, ils collaborent avec des architectes, chorégraphes et créateurs de mode. Ils tissent ainsi leur toile - le 15 octobre prochain, ils participeront au défilé des Petits Riens, à Bruxelles - en entrelaçant leurs nombreuses passions. Barbara Witkowska Le textile existe depuis des millénaires, il est lié à l'histoire de l'humanité.