Les Journées du patrimoine bruxellois célèbraient cette année leurs 30 ans. Et pour marquer le coup, la Région avait décidé de mettre l'humain au coeur de ce week-end dédié à l'architecture du passé. Le thème retenu: "Le patrimoine, c'est nous", soit plus de 60 lieux accompagnés, à chaque fois, d'une ou plusieurs activités organisées par des associations ou les habitants afin d'animer la visite. En toute subjectivité, voici nos 10 coups de coeur dans cette vaste programmation.
...

Les Journées du patrimoine bruxellois célèbraient cette année leurs 30 ans. Et pour marquer le coup, la Région avait décidé de mettre l'humain au coeur de ce week-end dédié à l'architecture du passé. Le thème retenu: "Le patrimoine, c'est nous", soit plus de 60 lieux accompagnés, à chaque fois, d'une ou plusieurs activités organisées par des associations ou les habitants afin d'animer la visite. En toute subjectivité, voici nos 10 coups de coeur dans cette vaste programmation.Dans ce lieu mythique, autrefois occupé par l'Institut de Sociologie et imaginé par le riche industriel Ernest Solvay, en 1902, des chercheurs du monde entier se sont réunis pour unir leurs réflexions. Ce chef d'oeuvre du début du XXe siècle accueille, ce week-end, la Chuuut Party. Les visiteurs seront aiguillés par des binômes d'animateurs sourd-entendant et les murs du bâtiment "serviront d'outils de communication entre citoyens de tout âge et de toute condition afin de renverser les barrières du langage articulé". Un menu intrigant qui donne envie de pousser la porte de ce sanctuaire du savoir.Parc Léopold, 137, rue Belliard. Le samedi et le dimanche, de 15h à 18h (visites guidées à 11h et 13h30).Près du Palais du Midi, le musée des Compagnons de Saint-Laurent dévoilera d'anciens documents, films et objets racontant ce folklore typiquement bruxellois et datant de plus de 700 ans! Cette confrérie détient le privilège, depuis 1308, de planter, chaque 9 août, l'arbre de joie, à l'angle des rues des Sables et du Marais. Sur place, deux artisanes, une vannière et une dentellière, feront par ailleurs des démonstrations pour ranimer ces savoir-faire tombant dans l'oubli.18, rue Rogier van der Weyden. Le samedi et le dimanche, de 10h à 18h.Inaugurées en 1847, les Galeries royales Saint-Hubert, dont les décorations s'inspirent de l'Italie du XVIe siècle, sont un incontournable du patrimoine bruxellois. Leur verrière y apporte une lumière zénithale incroyable. Must pour ces Journées du patrimoine 2018: le Théâtre royal des galeries, situé dans cet endroit étonnant, ouvre ses coulisses aux visiteurs curieux d'appréhender l'envers du décor d'un haut lieu du spectacle. Hall d'entrée du Théâtre royal des Galeries, 32, Galerie du Roi. Le samedi à 10h, 11h30, 13h, 14h30 et 16h. Réservation obligatoire au 0499/21.39.85 ou par mail (info@e-guides.be).On les appelle les Urban Sketchers. Leur leitmotiv: dessiner la ville sur le vif, à main levée, pour témoigner des destinations qu'ils visitent et de ce qui s'y passe... sans dégainer leur smartphone à tous les coins de rue pour autant. Tout au long du week-end, le public est invité à rejoindre ces croqueurs inconditionnels au fil d'une balade dessinée. Le plan pour rejoindre l'équipée est disponible sur le site urbansketchersbelgium.be. Et il est aussi possible de s'inscrire à une initiation.Lieu de départ : devant la fontaine au bas des escaliers du Mont des Arts. Initiation pour adultes, samedi et dimanche de 10h à 13h et de 14h à 17h. Réservation souhaitée pour les initiations, par mail (info@urbansketchersbelgium.be). Informations générales (principe, matériel, lieux, accessibilité, plan, etc.) : www.urbansketchersbelgium.beEn 1785, intéressée par ce qui se trame du côté de la Cour de Versailles, l'archi-duchesse Marie-Christine d'Autriche et son époux Albert de Saxe-Teschen créent, dans le parc Royal, un cercle chargé d'organiser des rencontres réservées aux nobles. En 1873, le roi Léopold II dédie un édifice à ces rassemblements élégants: un bâtiment composé de diverses salles dont la plus belle, celle de bal, fait 400 m², avec un plafond à 15 m de hauteur. L'endroit est aujourd'hui superbement restauré et sera à découvrir ce week-end, au travers de la création "d'une chorégraphie participative dont les mouvements seront inspirés par les détails architecturaux du lieu d'accueil". Accessible de 4 à 99 ans, précisent les organisateurs. A voir et expérimenter également sur place: un théâtre d'ombre géant et des installations vidéos.84, rue d'Arlon. Le samedi et le dimanche à 10h, 11h30, 13h30, 14h30, 15h30, 16h30.Il y a quelques années, le concepteur Pol Quadens et sa compagne Vanessa Bruffaerts, décoratrice, ont élu domicile dans cette petite église datant de 1924, dans le quartier du Kapelleveld, à Woluwe-Saint-Lambert. Ils en ont fait un espace où vies privée et professionnelle se mélangent. Ces Journées du patrimoine donnent l'opportunité de pénétrer dans l'antre du designer pour découvrir comment il modèle de ses mains la matière pour donner naissance à des pièces exclusives qui séduisent les collectionneurs du monde entier.155,avenue Émile Vandervelde, Woluwe-Saint-Lambert. Le samedi et dimanche de 10h à 18h. Visites guidées par Arkadia, à 10h30, 13h00 et 15h. Rencontre avec Pol Quadens samedi à 16h et dimanche à 14h. Réservation indispensable au 02/761.27.78 ou par mail (v.latteur@woluwe1200.be).Sur 80 hectares, ces habitations emblématiques d'une époque où le mode de vie communautaire apparaissait comme exemplatif, s'inspire d'un modèle anglais du XIXe siècle. Érigé dans les années 20, cet ensemble assez verdoyant offrait "des logements sains, mais aussi des équipements collectifs (écoles, terrains de sport, dispensaire, cinéma, etc.) dans le contexte de l'après-guerre". Lors de ces Journées, ce quartier et la manière dont on y vivait dans le passé sont à découvrir via un jeu de piste pour les enfants, imaginé par les jeunes de la Maison de quartier. Des visites guidées menées par les habitants sont également prévues.Accueil sur la place des Muscaris,Watermael-Boitsfort. Le samedi et le dimanche, de 14h à 18h.Ce quartier quasi rural de Watermael-Boitsfort, en bordure de forêt de Soignes, se dévoilera d'une manière très originale. Les promeneurs pourront enfourcher un balai de sorcière et " survoler " les lieux durant trente minutes avec un casque audio sur les oreilles. En bande-son: des habitants qui relatent, chacun dans leur langue, la manière dont ils perçoivent leur coin de ville atypique. Départ devant l'église Notre-Dame Reine des Cieux, 14, Heiligenborre, Watermael-Boitsfort. Le samedi, de 10h à 17h, et le dimanche, de 13h à 17h.Le Maelbeek, qui prenait sa source près de l'abbaye de la Cambre, est aujourd'hui en grande partie canalisé et seuls deux étangs subsistent sur les sept existant à l'origine. Tout le quartier fût aménagé par l'ingénieur Victor Besme à la fin du XIXe siècle, dans un esprit de parcs paysagers à l'anglaise. De nombreux arbres y sont classés et une rocaille aux rochers factices caractéristique de cette époque, a été récemment restaurée. Cette cascade est un ouvrage hydraulique unique à Bruxelles. Trois fois par jour, des comédiens de la compagnie Le Bus proposeront une promenade théâtralisée afin de mieux percevoir la cohérence architecturale du site.Départ au square du Souvenir, Ixelles. Le samedi et le dimanche à 14h, 15h30 et 17h.Lorsque l'on pense à cette commune, ce n'est pas forcément cette couleur qui vient à l'esprit. Et pourtant, trois jardins liés à trois monuments du patrimoine local méritent le détour: le jardin médicinal de la Maison d'Érasme, la cour intérieure du Béguinage - le plus petit de Belgique !-, mais également un nouveau potager participatif " Bzinnentuin ", lancé au printemps 2017 sur le site de l'Academie Beeldende Kunsten. Divers ateliers permettront de mieux appréhender ces petits poumons verdoyants, qui ponctuent le macadam. Au menu: lacréation d'hôtel à insectes sur le site de l'Académie; des visites guidées et des dégustations de tisanes à la Maison d'Erasme, et des balades explicatives, au béguinage. A noter encore que la bibliothèque de l'Espace Carème mettra sur pied un atelier de tartinades végétales (le samedi uniquement).Maison d'Érasme, 31, rue de Formanoir. Bibliothèque de l'Espace Carème, 1-7, rue du Chapelain. Béguinage, 8, rue du Chapelain. Academie Beeldende Kunsten , 17, place de la Vaillance. Samedi et dimanche, de 14h à 18h.