La méthode O: la promesse de réaliser ses rêves grâce au pouvoir de l’orgasme

La méthode O, magie ou mensonge? DR Weekend Canva
Kathleen Wuyard
Kathleen Wuyard Journaliste

Dernière tocade de TikTok, dont les utilisateurs vantent ses mérites de manière extatique, la méthode O promet de parvenir à concrétiser ses souhaits grâce au pouvoir de l’orgasme.

« Le pouvoir de l’orgasme », oui. Et la formule n’est pas de nous mais bien des hordes de convertis qui chantent les louanges de la méthode O et de ses effets jouissifs. Le principe? La « manifestation orgasmique », soit la mise à profit de l’énergie sexuelle pour faire de ses rêves une réalité.
Perché? Peut-être, mais cela n’a pas empêché cette technique d’attirer plus de 15 millions de vues sur TikTok à l’heure d’écrire ces lignes. C’est que sur papier, la méthode O a tout pour plaire. Dans une vidéo vue à désormais près de deux millions de reprises, la TikTokeuse Hot High Priestess est une des premières à avoir vanté les vertus de la manifestation orgasmique sur le réseau social chinois.

Lire aussi: Les conseils sur TikTok sur la santé mentale sont-ils sans danger?

@hothighpriestess

Replying to @hothighpriestess 🧿🤍 to help y’all w the o method i’m hooking you up with t0ys 👀 l!nk on my prof!le, you’re welcome🤍✨

♬ SUMMERTIME VALENTINE (Radio Edit) – Amiyelle

Selon elle, l’énergie qui serait libérée dans l’atmosphère au moment de l’orgasme serait tellement puissante (« elle peut littéralement créer la vie ») qu’elle « ouvrirait un portail dans l’univers depuis lequel concrétiser ce que vous manifestez » (sic).

Au moment de l’orgasme, visualisez exactement ce que vous voulez, comme si vous l’aviez déjà, parce qu’une fois cette visualisation effectuée, vous l’aurez. Vous avez ouvert le p*tain de portail. Vous avez vu dans le futur. Vous vibrez à cette fréquence » assure @hothighpriestess.

Et tant pis si le corps scientifique semble moins convaincu qu’elle (ou ses adeptes) des effets véritables de la manifestation orgasmique…

À vos risques et plaisirs

Ainsi que le souligne la psychologue clinicienne Anna Kress, « bien que TikTok soit rempli de témoignages de personnes assurant que la méthode O leur a permis de réaliser leurs rêves, la manifestation ne fonctionne pas pour tout le monde ».

En outre, dans ce cas précis, « la méthode n’est pas recommandée si vous avez un rapport pathologique au sexe, ou bien si les techniques de manifestation nuisent à votre état mental ».

De manière plus générale, et contrairement à ce que la pléthore de témoignages disponibles peut laisser penser, il n’existe à l’heure actuelle aucune étude scientifique démontrant l’efficacité des méthodes de manifestation. Qu’elles se basent sur le « pouvoir de l’orgasme » ou simplement sur la conviction, celles-ci sont toutes une variation autour de la loi de l’attraction. Soit la croyance que l’univers nous renvoie ce qu’on lui donne, et donc que si on manifeste quelque chose « je vais avoir du succès/gagner plus d’argent/trouver l’amour… » l’univers nous le renverra, concrétisant le désir dans la foulée.

Trop beau pour être vrai? Malgré l’absence actuelle de preuves scientifiques tangibles, une étude publiée en 2010 dans la revue scientifique Philosophical Transactions of the Royal Society révélait que manifester de manière concrète ses désirs augmentait les chances de voir ces derniers se réaliser. Pas tant grâce à la loi de l’attraction, mais plutôt, ainsi que le détaillent les auteurs de l’étude, Demis Hassabis et Eleanor A. Maguire, parce que « la capacité à se représenter au préalable des événements hypothétiques confère un avantage dans la manière d’aborder les événements à venir. En effet, confronté à divers choix, la personne qui s’est représentée de manière distincte les conséquences possibles de chacun d’entre eux sera plus susceptible de choisir celui le plus à même de lui offrir ce qu’elle désire ».

De la Méthode O à la méditation orgasmique

Ce qui ne veut pas dire que la sexualité ne peut pas faire office de portail vers la concrétisation de certains désirs. Mais pour ce faire, mieux vaut opter pour la méditation orgasmique que pour la méthode O. Pour son mémoire de fin d’études en Sciences de la famille et de la sexualité, Camille Bataillon (UCL) avait choisi de s’intéresser à ce type de méditation mais aussi et surtout à ses effets bénéfiques.

Lancée en 2004 à San Francisco par Nicole Daedone, la méditation orgasmique (MO) vise à créer plus de conscience dans la sexualité en éveillant le corps aux sensations. Parmi les exercices nécessaires à sa pratique, citons la « respiration par le sexe », qui consiste pour l’homme et la femme à visualiser leurs sexes en train de se remplir d’air, comme s’ils étaient capables d’inspirer et d’expirer.

Selon une étude réalisée en 2015 par Lisa Millar, la pratique de la méditation orgasmique impacterait la vie sexuelle, mais aussi la vie professionnelle, relationnelle, spirituelle sans oublier la santé. Parmi les bénéfices épinglés par Camille Bataillon, on notera, chez les femmes, une communication améliorée avec leur partenaire, mais aussi et surtout une confiance en soi augmentée et une meilleure capacité à exprimer ses envies, quelles soient sexuelles ou non. Et donc, plus à même aussi de les concrétiser? S’il existe bien un portail à franchir, peut-être qu’il se situe en soi, et pas dans l’univers. Mais où qu’il se trouve, sa quête promet d’être jouissive.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content