McDonald défend son Happy Meal

18/10/10 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

Que se passe-t-il lorsqu'un menu McDonald est laissé six mois à l'air libre? Rien, et c'est bien le problème. La firme américaine s'explique.

McDonald défend son Happy Meal

© Sally Davies

Que se passe-t-il lorsqu'un menu McDonald est laissé six mois à l'air libre? Rien, et c'est bien le problème. La firme américaine s'explique.
Après la choquante publicité anti-McDonald que nous vous montrions en septembre, voici un nouveau projet qui risque de fâcher encore un peu plus les dirigeants de la chaîne de fast-food. La photographe new-yorkaise Sally Davies s'est en effet attelée à un Happy Meal Art Project . Après avoir acheté un menu pour enfants, elle l'a posé dans son salon... et a attendu de voir ce qui se passait, photographiant chaque jour la nourriture. Seul hic: de mois en mois, frites, pain et viande se racornissent à peine et ne marquent pas le moindre signe de moisissure!

Une expérience qui rappelle malheureusement celle déjà menée par Morgan Spurlock dans le film Super Size Me , lorsque le réalisateur du documentaire avait placé plusieurs types de hamburgers et frites dans des bocaux et avaient attendu en vain la décomposition des frites McDo. Autant d'images choc qui rendent la nourriture industrielle de la chaîne de fast-food de plus en plus suspecte. Car que diable peut-elle bien contenir qui la rende aussi immortelle?

Mise à jour: Face au buzz sur Internet généré par les photos de Sally Davies, McDonald a décidé de contre-attaquer dans un communiqué sur son site. "Il est difficile de donner une explication détaillée à ces affirmations sans connaître les conditions exactes dans lesquelles le menu a été conservé pendant six mois" commence par avancer, prudente, la firme américaine.

Elle rappelle tout de même au passage que sa viande ne contient pas de conservateurs, puis poursuit: "En l'absence d'une humidité suffisante [...], bactéries, moisissures et décomposition deviennent peu probables. [...] En fait, n'importe quelle nourriture provenant d'un restaurant ou d'un supermarché ou préparée à domicile et qui manquerait d'humidité se déshydraterait de la même manière." On ne tentera pas l'expérience sur notre prochain steak au poivre, mais quelques doutes subsistent.

Par Géraldine Dormoy, Lexpress.fr Styles

Pour voir les photos prises quotidiennement par Sally Davies, cliquez sur ce lien.

Nos partenaires