Human nature

06/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 04/12/17 à 11:09
Du Le Vif Weekend du 08/12/17

Son bestiaire a été repéré sur les murs des villes et des galeries, avant d'être décliné dans la mode, le design ou les objets d'intérieur. Cet automne, c'est la marque de bougies Diptyque qui s'enflamme pour l'univers poétique du quadragénaire.

Qu'est-ce qu'un escalier de service ? Pas grand-chose sauf quand Philippe Baudelocque s'en mêle. Dans un recoin du monumental Palais de Tokyo à Paris, l'artiste de 43 ans s'est approprié un passage haut de cinq étages pour déployer une fresque monumentale en noir et blanc. Ou plutôt en blanc sur fond noir. Une ronde monochrome d'animaux et de paysages cosmiques qui s'entrelacent, se désagrègent, se reforment. On hésite à toucher le dessin poudré à l'apparente fragilité. " Vous pouvez y aller sans crainte ", rassure l'artiste quelques marches plus haut, bob vissé sur la tête. De fait, l'oeuvre a été réalisée avec des bâtons à l'huile qui offrent le rendu de la craie mais la résistance d'une peinture classique. Si Philippe Baudelocque joue les guides de musée en ce jour de novembre, c'est par l'entremise de la marque Dipt...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires