Dali et Lancel, main dans la main

02/09/11 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Weekend

Bien avant de confier son savoir-faire aux envies d'Isabelle Adjani et de Brigitte Bardot, Lancel avait compris le potentiel commercial et créatif à s'entourer de célébrités iconiques. En 1970, la maroquinerie collaborait ainsi avec Salvador Dalí.

Dali et Lancel, main dans la main

Bien avant de confier son savoir-faire aux envies d'Isabelle Adjani (en 2008) et de Brigitte Bardot (en 2010), qui toutes deux ont créé leur sac idéal, la maison Lancel avait compris le potentiel commercial et créatif à s'entourer de célébrités iconiques. En 1970, la maroquinerie collaborait ainsi avec Salvador Dalí. Pour Gala, la follement aimée, l'artiste espagnol inventa un sac à main forcément farfelu : anse en chaîne de vélo et toile en cuir recouverte du Daligramme, sorte d'alphabet amoureux crypté, entre le hiéroglyphe et la lettrine stylisée. Quatre décennies plus tard, cet étrange objet de désir inspire à Lancel une nouvelle collection cornaquée avec le soutien de la Fundació Gala-Salvador Dalí. À cette occasion, une exposition de photographies du peintre et de sa muse sera visible à Paris, aux Galeries Lafayette, du 1er au 20 septembre prochain. Emmenez-y Jules, il devrait se sentir méchamment coupable de n'avoir eu cette bonne idée avant Salvador... B.G.

Nos partenaires