Bien que les crevettes de la mer du Nord soient pêchées devant nos côtes, elles parcourent souvent de nombreux kilomètres avant d'atterrir dans les rayons de nos magasins.
...

Bien que les crevettes de la mer du Nord soient pêchées devant nos côtes, elles parcourent souvent de nombreux kilomètres avant d'atterrir dans les rayons de nos magasins.Après avoir été pêchées au large de nos côtes, les créatures marines sont expédiées au Maroc pour y être pelées à moindres frais, avant d'être soigneusement emballées dans de belles barquettes en plastique et renvoyées dans nos contrées. Un système bien rodé qui est mis à mal depuis quelques mois. Car au Maroc, comme dans de nombreux pays, il existe des mesures très strictes à cause de l'épidémie de Corona. Ces mesures ont mis pratiquement cette industrie à l'arrêt et c'est pourquoi les crevettes décortiquées sont plutôt rares dans nos supermarchés.Un constat qui ne devrait pourtant pas décourager le vrai amateur de crevette puisqu'il est toujours possible de se fournir en crevette non décortiquée. Si cela peut sembler fastidieux, cela ne l'est pas tant que ça. Et puis surtout le plaisir n'en est que plus grand. On a même tout à y gagner. Les crevettes décortiquées sont souvent âgées de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois, lorsqu'elles arrivent dans nos assiettes. Rien que le voyage aller-retour vers le Maroc dure déjà facilement deux semaines. Et, une fois de retour dans notre pays, rien ne dit que les crevettes décortiquées débarquent immédiatement en rayon. Ainsi l'association néerlandaise des consommateurs a récemment découvert que chez Albert Heijn, il pouvait s'écouler jusqu'à quatre mois entre la capture et la date limite de vente. Toujours selon cette organisation, les plus fraîches avaient été trouvées chez Aldi, mais même là elles avaient déjà 33 jours.Le fait qu'elle puisse être conservée aussi longtemps a un prix. Pour préserver ces fruits de mer rapidement périssables, ces derniers sont traités avec des conservateurs tels que l'acide benzoïque ou l'acide sorbique. Il n'est pas rare non plus de trouver d'autres additifs censés, par exemple, masquer la perte de saveur due au manque de fraîcheur. Ces "aides" ne doivent pas obligatoirement être mentionnées sur l'emballage. Tout cela fait que, pour celui qui est habitué au goût des crevettes fraîchement décortiquées, ces crevettes prêtes à être consommées ont tout de l'hérésie. Ainsi le goût naturel de la crevette est plus sucré que salé.La crevette fraîche est cuite immédiatement après avoir été pêchée et est, si tout va bien, disponible le jour même en poissonnerie. On reconnaît une crevette fraîche à sa carapace dure. C'est aussi ce qui facilite l'épluchage. Si ce dernier est chronophage, il n'est pas forcément fastidieux. Le plus grand défi lorsqu'on épluche soi-même des crevettes ? Être capable de se contrôler pour ne pas toutes les manger. L'idéal est de le faire en bonne compagnie, en papotant ou en prenant l'apéritif. Ne jetez pas les carapaces, une fois que vous avez épluché vos crevettes. Elles seront parfaites pour réaliser un bouillon. Lire aussi: >>> Recette de la Croquette crevette façon brasserie chic>>> Tomate crevette à ma manière