C'était il y a quelques semaines : en plein coeur de New York, sur un court improvisé, Rafael Nadal (29 ans), en costume, puis torse nu, charmait la centaine de spectateurs présents lors d'une partie de strip-tennis en compagnie de mannequins, portant des sous-vêtements étiquetés Tommy Hilfiger. Mais comment ce jeune homme plutôt les pieds sur terre vit-il ce genre de coup médiatique ? C'est la question que nous lui avons posée, juste après son " match ". En guise de réponse, il pointe du doigt l'écran derrière lui sur lequel défile la publicité de la marque dans laquelle il apparaît. Seul dans un vestiaire, le sportif affiche un air espiègle et fait mine d'enlever ses dessous. Le clip passe en boucle. " Se voir continuellement se déshabiller à l'écran, c'est effectivement assez embarrassant, sourit-il. Mais lorsqu'on tourne une publicité, on ne réalise pas tout de suite que l'on va être vu partout dans cette tenue. Les enregistrements étaient très sympas et l'ambiance sur le plateau vraiment conviviale. On s'est beaucoup amusés et je me sentais très à l'aise. Mais maintenant que je découvre le résultat, la même question revient sans cesse : pourquoi ? "
...