Il est nominé et il l'annonce avec un brin de fierté, il en a bien le droit. Wim Bruynooghe fait partie des 63 jeunes créateurs retenus par le jury de l'International Woolmark Prize édition 2017, bravo. Il est né à Bruges en 1988, a étudi...

Il est nominé et il l'annonce avec un brin de fierté, il en a bien le droit. Wim Bruynooghe fait partie des 63 jeunes créateurs retenus par le jury de l'International Woolmark Prize édition 2017, bravo. Il est né à Bruges en 1988, a étudié à l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers et lancé son label à son nom en 2013. L'année dernière, il avait l'honneur de siéger dans la liste du magazine Forbes " 30 under 30 " qui salue le potentiel des entrepreneurs prometteurs, il était également nommé directeur artistique de la marque UCWHY tout fraîchement lancée par Anne Chapelle, fondatrice et CEO de BVBA 32, qui chapeaute Ann Demeulemeester et Haider Ackermann. Les fées se sont penchées sur le berceau de ce jeune homme aux cheveux longs, mais pas seulement, sa façon impériale de distiller des influences sport et des réminiscences couture dans son vestiaire féminin compte tout autant. Sachant que le Woolmark Prize couronne ses lauréats en janvier de l'année prochaine et que, en 1954, Karl Lagerfeld remportait le premier prix de ce prestigieux concours, il suffit juste de s'armer de patience et de croiser les doigts pour lui. www.wimbruynooghe.com et www.woolmarkprize.comA.-F.M.