C'est peu dire qu'Yves Saint Laurent tomba amoureux du Maroc. En 1966, quand il pose pour la première fois les pieds à Marrakech, il décide instantanément d'y acheter une maison. " ...

C'est peu dire qu'Yves Saint Laurent tomba amoureux du Maroc. En 1966, quand il pose pour la première fois les pieds à Marrakech, il décide instantanément d'y acheter une maison. " Les audaces qui sont les miennes, je les dois à ce pays, à la violence des accords, à l'insolence des mélanges, à l'ardeur des inventions. Cette culture est devenue la mienne, et je ne l'ai pas seulement importée : je l'ai annexée, puis adaptée ", avouera un jour le créateur. Ce 19 octobre, deux semaines après l'ouverture du musée Saint Laurent à Paris, l'oeuvre du couturier s'invite dans sa (seconde) ville de coeur sous la forme d'un espace d'exposition remarquable, à deux pas du magnifique Jardin de Majorelle. Soit 4 000 m2 pour vagabonder à travers les pièces d'une garde-robe dont les couleurs et les formes n'auraient jamais été aussi chatoyantes sans le décor marocain qui les inspirait. www.museeyslmarrakech.comN.B.