MV
© MV

On en prend la mesure dès l'entrée. Une toute simple burratina (20 euros) gagne ses lettres de noblesse à la faveur de tomates italiennes de premier choix, mais surtout de dés de polenta et d'un pesto à l'ail des ours. L'approche est légère, enlevée. Du coup, on appuie sur l'accélérateur pour le plat, soit une andouille de Guéméné accompagnée de pommes de terre de Noirmoutier. Quelle merveille ! D'une infinie tendreté, l'andouille fond sous la langue. Une sauce à la moutarde - sans aucune lourdeur - et de l'épeautre croquant soulignent la préparation. Autant dire que l'accord avec le Morgon de chez Jean Foillard (59 euros) est sublime.

Bien sûr, l'addition n'est pas donnée - environ 40 euros le couvert - mais on sort avec l'agréable sensation de ne pas avoir été spolié, au regard d'un service irréprochable, de produits de qualité, d'une touche inventive, d'un décor conforme et surtout d'une redoutable efficacité. Bref, le plan idéal pour un dimanche fainéant.

Toucan Brasserie, 1, avenue Louis Lepoutre, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 345 30 17. www.toucanbrasserie.com

On en prend la mesure dès l'entrée. Une toute simple burratina (20 euros) gagne ses lettres de noblesse à la faveur de tomates italiennes de premier choix, mais surtout de dés de polenta et d'un pesto à l'ail des ours. L'approche est légère, enlevée. Du coup, on appuie sur l'accélérateur pour le plat, soit une andouille de Guéméné accompagnée de pommes de terre de Noirmoutier. Quelle merveille ! D'une infinie tendreté, l'andouille fond sous la langue. Une sauce à la moutarde - sans aucune lourdeur - et de l'épeautre croquant soulignent la préparation. Autant dire que l'accord avec le Morgon de chez Jean Foillard (59 euros) est sublime. Bien sûr, l'addition n'est pas donnée - environ 40 euros le couvert - mais on sort avec l'agréable sensation de ne pas avoir été spolié, au regard d'un service irréprochable, de produits de qualité, d'une touche inventive, d'un décor conforme et surtout d'une redoutable efficacité. Bref, le plan idéal pour un dimanche fainéant.