Le style « hipstorique », ou l’art de donner un (joli) coup de vieux à votre intérieur

© Unsplash

À l’approche de la nouvelle année, vous pouvez être tenté de changer votre intérieur. Pourquoi ne pas lui donner une touche « hipstorique » ? Cette nouvelle tendance de décoration met à l’honneur les objets chinés et, plus généralement, la seconde main. Explications.

Après des décennies de règne, il semblerait que le minimalisme soit sur le déclin. On lui préfère dorénavant l’excentricité et le supplément d’âme d’une décoration maximaliste. Selon Pinterest, la tendance se porte davantage sur les meubles anciens, les riches matières (velours, cuir, etc) et l’accumulation de bibelots de valeur. Le réseau social de partage d’images a constaté un récent engouement pour les décorations intérieures éclectiques et vintage (+850%), ainsi que celles maximalistes (+350%).

Hipsto-quoi ?

Le style hipstorique, un mot-valise issu de la contraction des adjectifs « hip » (« branché », en français) et « historique », s’inscrit dans cette mouvance. Il fait donc la part belle aux ambiances éclectiques où se mêlent motifs, matières et coloris— soit tout ce qu’il y a de chaleureux, d’accueillant et de confortable.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’idée d’excès ne veut pas forcément dire casser sa tirelire pour meubler son intérieur. La seconde main est la clé pour composer une décoration hipstorique, aussi singulière que respectueuse de l’environnement. 

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

A lire aussi: Notre grand guide de la décoration vintage

Le subtil art du « More is More »

Comptes Instagram de brocante, magasins en ligne ou traditionnels vide-greniers… Les possibilités ne manquent pas pour dénicher des objets vintage qui donneront une touche hipstorique à votre habitat. Privilégiez les meubles anciens comme les buffets ou les commodes, ainsi que les tapis à motifs et aux couleurs riches. 

Vous redoutez que votre intérieur fasse vieillot ? Inutile de céder à la panique. Il vous suffit d’associer les pièces anciennes que vous avez chinées à des éléments de décoration plus modernes. N’hésitez pas non plus à leur donner une seconde vie : de vieux volets peuvent facilement être transformés en tête de lit. 

En somme, les intérieurs hipstoriques sont réussis lorsqu’ils sont accueillants, confortables et légèrement chaotiques. L’ancien et le moderne se rencontrent dans une même pièce pour lui apporter chaleur et nostalgie. C’est l’art du « more is more », avec une touche désuète

A lire aussi: Visite de l’appartement de l’antiquaire bruxellois Neo Thissen, véritable maison-musée

Partner Content